02/09/2020 15:14
Face aux évolutions difficiles de l’épidémie de COVID-19, le gouverneur de la Banque d’État du Vietnam, Lê Minh Hung, continue d’encourager l’expansion des crédits par les banques en faveur de la production et des entreprises, surtout dans les secteurs définis comme prioritaires par le gouvernement.
>>La Banque d'État du Vietnam abaisse à nouveau ses taux d'intérêt
>>Assistance au Vietnam pour répondre à l’épidémie de COVID-19
>>La croissance de crédit connaîtra une forte relance post-COVID-19
 
Plusieurs banques ont déjà réalisé des efforts importants pour proposer une offre développée de crédits afin de mieux assister les entreprises et encourager les investissements dans les cinq secteurs prioritaires que sont l’agriculture, la production vouée à l’exportation, les PME, l’industrie auxiliaire et les hautes technologies.

Les banques s’allient avec les entreprises pour les aider à traverser la tempête du COVID-19. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

La Vietinbank soutient par exemple les petites et moyennes entreprises avec le programme de crédits à taux d’intérêt préférentiel SME Stronger. Pour sa part, la Sacombank a prévu 1.000 milliards de dôngs de crédits à taux raisonnable pour aider les entreprises à relancer leurs activités. Bac A Bank accorde une priorité aux entreprises du secteur sanitaire et d’équipements médicaux, en appliquant une baisse de 0,9% du taux d’intérêt des prêts par rapport au tarif en vigueur. ABBank autorise les micro-entreprises à emprunter jusqu’à 10 milliards de dôngs avec un délai de remboursement de dix ans. Bao Viêt Bank applique une baisse de 1% du taux d’intérêt des emprunts en faveur des PME, tandis que la LienVietPostBank accorde une baisse de 0,5%. La SHB prévoit une enveloppe de crédits de 25.000 milliards de dôngs à fournir aux entreprises de l’ensemble du pays. En outre, une somme supplémentaire de 2.500 milliards de dôngs est prévue pour être accordée spécifiquement aux entreprises de la ville de Dà Nang et de la province de Quang Nam (Centre). La baisse du taux d’intérêt s’élève notamment à 2% par rapport à celui affiché, assure Nguyên Van Lê, Directeur général de SHB.

Les banques étrangères participent elles aussi activement à l’aide aux entreprises. La Standard Chartered réserve un fonds d’un milliard de dollars à l’échelle mondiale pour fournir aux entreprises de production des masques sanitaires et d’autres articles de protection personnelle. Dans le cadre de ce fonds, la banque a accordé un crédit de 100 milliards de dôngs à la Compagnie générale de confection N°10. Les deux autres compagnies, Tecomen et Confection de Bac Giang, ont reçu respectivement une somme de 40 milliards et de 63 milliards de dôngs.

Encourager les entreprises
à se relancer

Si les banques ont commencé à lancer des mesures de soutien aux entreprises de toute taille, la capacité d’absorption de capital des entreprises est encore considérée comme faible. Selon les chiffres de la Banque d’État du Vietnam (BEV), fin juillet dernier, la croissance des crédits par rapport à la fin de 2019 a atteint seulement 3,45%, soit moins de la moitié du niveau de croissance de la même période de l’an dernier (7,48%). Pour remédier à cet état de chose, la BEV a organisé de nombreuses conférences pour connecter les banques aux entreprises dans les 63 provinces et villes du pays et pour aider les entreprises à se remettre de la pandémie de COVID-19 et à développer leur production. Le programme de soutien aux entreprises, conformément à la circulaire n°01/2020-TT-NHNN du 13 mars 2020 de la BEV (circulaire 01), définit aussi les restructurations de dette, les exonérations et réductions de taux d'intérêt et de commissions et la conservation des types de dettes pour les entreprises et clients touchés par la pandémie de COVID-19. En outre, les banques ont géré les difficultés des entreprises directement, à travers les agences de gestion locales et les associations professionnelles.

Le vice-gouverneur permanent de la BEV, Dào Minh Tu, promet que le secteur bancaire continuera de partager ses informations et d’accompagner les entreprises pour une reprise post-pandémie forte et durable. La banque centrale continuera d’appliquer une politique monétaire flexible, de stabiliser les taux d'intérêt et taux de change et d’équilibrer les objectifs de croissance du crédit avec l'inflation et les macro-indicateurs économiques. Concernant les politiques de soutien aux entreprises, la BEV révisera et complètera rapidement la Circulaire 01 pour prolonger la période de soutien aux entreprises jusqu’à fin 2020 ou plus en fonction de l'évolution de la pandémie.

Thê Linh/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.