19/10/2021 16:44
Malgré la distanciation sociale dans de nombreuses localités au cours du troisième trimestre pour prévenir et contrôler l’épidémie de COVID-19, les banques vietnamiennes ont engrangé de beaux bénéfices sur les neuf premiers mois.
>>Techcombank parmi les meilleures entreprises où travailler en Asie 2021
>>La Banque d’État du Vietnam prolonge de six mois le moratoire sur la dette
>>SHB remporte trois prix internationaux prestigieux pour des initiatives communautaires

Les experts estiment que les banques disposent d’une marge de manoeuvre considérable pour réduire leurs taux d’intérêt. Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Selon les estimations de FiinGroup, neuf banques ont cumulé des bénéfices en baisse de 13,4% sur le premier trimestre comparé au trimestre précédent mais en hausse de 10,8% au cours des neuf premiers mois par rapport à la même période de l’an dernier.

La performance enregistrée au cours du troisième trimestre est due notamment à l’augmentation des provisions pour risque et à la réduction des taux des prêts pour soutenir les clients impactés par le COVID-19.

Au cours des neuf premiers mois de l’année, la croissance des bénéfices dégagés par les banques est tirée par les résultats enregistrés au premier trimestre.

Les banques ont généré l’essentiel des bénéfices dans leur activité de crédit. Par exemple, NCB a affiché un bénéfice net de 1.088 milliards de dôngs sur les neuf premiers mois, soit un bond de 30,9% en glissement annuel.

Selon SSI Research, Vietinbank a réalisé un bénéfice avant impôts de 3.000 milliards de dôngs au troisième trimestre mais ce résultat s’est élevé à 13.900 milliards de dôngs en neuf mois, soit une hausse respective de 3,3% par rapport à la même période de l’an dernier.

Un expert bancaire a noté que le coût des intrants des banques est actuellement à un niveau très bas grâce à la part croissante des dépôts à vue avec des taux d’intérêt très bas.

L’épidémie a poussé les gens à utiliser activement les services de paiement autres qu’en espèces. Cela apporte un double avantage aux banques lorsqu’elles peuvent à la fois obtenir des dépôts bons marchés et augmenter les revenus des services, a-t-il observé.

Selon les chiffres de la Banque d’État du Vietnam, du 15 juillet au 31 août 2021, 16 banques ont réduit un total de plus de 8.800 milliards de dôngs d’intérêts, soit 43,01% des 20.600 milliards de dôngs engagés. Les experts ont estimé que les banques disposent encore d’une marge de manœuvre considérable pour réduire leurs taux d’intérêt.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.