04/11/2018 21:09
Une rencontre entre les responsables du Comité populaire de Cân Tho et les entreprises japonaises opérationnelles dans cette ville du delta du Mékong a eu lieu samedi 3 novembre.
>>Promouvoir l’investissement, le commerce et l’échange culturel entre Cân Tho et le Japon
>>De nouvelles opportunités de coopération entre Cân Tho et le Japon

Rencontre entre les responsables de Cân Tho et les entreprises japonaises, le 3 novembre dans cette ville méridionale.
Photo: Thanh Liêm/VNA/CVN

La rencontre, présidée par l’ancien président de la République, Truong Tân Sang, a attiré dix entreprises et représentants de JETRO (Agence japonaise de promotion du commerce) et d’autres.

Selon M. Sang, Cân Tho et Vietnam en général souhaitent attirer les investissements dans l’agriculture, l’électronique, le tourisme, la formation… Si les entreprises japonaises investissent dans ces domaines, elles vont certainement attirer l’attention des clients vietnamiens car les technologies et le niveau du Japon sont déjà affirmés.

Vo Thành Thông, président du Comité populaire municipal, a informé que sa ville s’intéressait à l’attrait de l’investissement dans le recyclage d’automobiles, la plantation du champignon et aussi les technologies de l’information. Il a proposé la coopération entre l’Université de la technique et des technologies de Cân Tho et l’Université des technologies Kobe de la préfecture de Hyogo dans les technologies de l’information.

Présent à la rencontre, Kyoshiro Ichikawa, directeur général de la compagnie I. B. C Vietnam, expert de consultation du groupe japonais à Cân Tho (Japan Desk), a estimé que les entreprises japonaises, venues pour participer au 4e échange culturel et commercial Vietnam - Japon, connaissaient mieux cette ville vietnamienne et la présenteraient aux autres investisseurs japonais.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.