28/08/2017 16:06
>>Vingt millions de comprimés de métamphétamine saisis au Myanmar
>>Le Myanmar arrête des suspects de terrorisme

Dimanche 26 août, des hommes armés ont continué à attaquer de manière coordonnée des postes de police à Maungtaw, dans l'État de Rakhine, au Nord du Myanmar, mettant même le feu à leurs maisons pour encourager les violences et complètement détruire la ville, a indiqué le bureau du Conseil d'État lundi 28 août. Des centaines d'hommes armés ont fait exploser des bombes artisanales et mis le feu à de nombreux villages, attaquant plus de dix postes de police, notamment ceux des quartiers de Ngayantchaung, Minkhamoung, Yeaung Chaungwa, Taungpyo-Letwe, Nwayontaung, Kyaukhlaygar à Maungtaw. Avec des bombes artisanales, des bâtons, des lances et des épées, les insurgés ont encerclé certains villages et postes de police, forçant les agents de police à ouvrir le feu. Un agent de sécurité est porté disparu, selon certaines sources. Alors que les pompiers et le personnel de sécurité tentaient de maîtriser le feu, ils ont été à nouveau attaqués par les hommes armés qui se sont enfuis après l'échange de tirs. Les forces de sécurité essayent depuis quelques jours de repousser ces attaques contre des postes de police à Maungtaw, où résident des minorités ethniques.

Xinhua/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).