08/08/2021 16:56
Les athlètes vietnamiens participant aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 sont rentrés bredouille mercredi 4 août de ce plus grand événement sportif mondial. Mais contre mauvaise fortune, ils préféraient faire bon cœur.
>>Des sportifs vietnamiens aux Jeux olympiques de Tokyo 2020
>>JO de Tokyo 2020 : l’athlète Quach Thi Lan sort avec les honneurs

Photo-souvenir de la délégation sportive vietnamienne à Tokyo.
Photo : VNA/CVN

La délégation vietnamienne aux Jeux olympiques de Tokyo comprend 43 membres, dont 18 athlètes. Ils ont concouru dans 11 épreuves. Parmi les athlètes, la joueuse de badminton Nguyên Thuy Linh a obtenu deux victoires après trois matches et la coureure Quach Thi Lan était la seul athlète non classée parmi les 24 meilleures coureures des demi-finales.

Outre Quach Thi Lan, le boxeur Nguyên Van Duong a également obtenu un bon résultat. Il a battu l’Azerbaïdjanais Aliyev Tayfur, qui s’est classé cinquième au championnat du monde en 2019, dans la catégorie des poids plumes.

Le duo Luong Thi Thao et Dinh Thi Hao sont également entrées dans l’histoire en obtenant le classement le plus élevé jamais enregistré pour le Vietnam en aviron aux Jeux olympiques. Elles sont arrivées au 15e rang dans l’épreuve féminine de deux de couple poids légers.

Deux athlètes Thach Kim Tuân et Hoàng Thi Duyên ont montré un grand potentiel avant la compétition. Cependant, ils n’ont pas réussi à briller car leurs performances n’étaient pas aussi bonnes à Tokyo qu’elles l’avaient été à domicile.

Le tireur Hoàng Xuân Vinh a obtenu sa place grâce à une invitation des organisateurs pour défendre son titre. Mais il n’a pas atteint son apogée depuis plusieurs années et a fini par rater le coche.

D’autres athlètes sont venus aux Jeux olympiques avec un esprit fort, mais plus encore pour acquérir une expérience concrète de tournoi. Expérience qui servira de leçon précieuse aux athlètes vietnamiens aux prochains tournois internationaux.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Un stupa centenaire révèle la culture de l’ethnie Lào Le stupa Muong Và, patrimoine culturel de 400 ans de la province montagneuse de Son La (Nord), a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre d’architecture reliant le passé au présent tout en défendant les valeurs spirituelles uniques.