17/02/2018 22:46
L'année du Coq est terminée, place à l'année du Chien. Très ancrées dans de nombreux pays d'Asie, les célébrations du Nouvel An lunaire peuvent varier d'une région à l'autre.
>>Aller à la pagode au Nouvel An lunaire, une belle coutume des Vietnamiens
>>Le Vietnam en fête pour la Nouvelle Année du Chien
>>Le président Trân Dai Quang adresse sa lettre de vœux 2018

Les Asiatiques célèbrent depuis le 16 février leur Nouvel An lunaire.
Photo : CTV/CVN

Pour les Chinois partout dans le monde, l'événement reste avant tout un moment familial que l'on passe avec ses proches. À l'occasion, les familles se réunissent autour de plats traditionnels, et pratiquent des jeux et rites ancestraux.

Seollal fait référence à la célébration du Nouvel An lunaire et est sans doute la fête nationale la plus importante en Corée. À cette occasion, les Coréens donnent des étrennes aux enfants : une petite somme d’argent habituellement mise dans une petite pochette appelée bokjumeoni. Ces pochettes sont en soie ou en coton avec un cordon de serrage, et ornées de divers symboles qui sont supposés apporter la bonne fortune.

À l’occasion de l’année du Chien, différentes activités artistiques et culturelles sont aussi organisées partout dans le monde par la communauté asiatique. Dans les quartiers chinois, on célèbre le Nouvel An lunaire avec des danses de la licorne et du dragon.
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.