09/12/2018 15:03
Débuts accessibles pour les tenantes du titre: les États-Unis, nation la plus titrée de la Coupe du monde, seront opposés lors de la phase de groupes du Mondial-2019 dames à la Thaïlande, le Chili et la Suède dans le groupe F, selon le tirage au sort effectué samedi 8 décembre près de Paris.
>>Mondial-2022: pas question de partager la compétition, assure le Qatar
>>Mondial-2022 au Qatar: le coup d'envoi des matches dès 10h00 du matin?

Les États-Unis, nation la plus titrée de la Coupe du monde, seront opposés lors de la phase de groupes du Mondial-2019 dames à la Thaïlande, le Chili et la Suède dans le groupe F, selon le tirage au sort du 8 décembre à Paris.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'Allemagne, championne olympique en titre, a été versée dans le groupe B et affrontera la Chine, l'Espagne et l'Afrique du Sud. Enfin la France, pays-hôte, affrontera la République de Corée en match d'ouverture le 7 juin au Parc des Princes de Paris, puis la Norvège et le Nigeria.

Les Américaines débuteront tournoi le 11 juin, à Reims, face aux Thaïlandaises. Elles affronteront ensuite les Chiliennes le 16 à Paris et les Suédoises le 20 au Havre. La finale aura lieu le 7 juillet à Lyon.

Tête de série, la sélection US était assurée de ne rencontrer ni l'Allemagne, championne olympique en titre, ni l'Angleterre, le Canada, l'Australie ou le pays-hôte, la France.

Sacrés lors de la première édition du Mondial féminin, en 1991, puis en 1999 et en 2015, les États-Unis sont la nation la plus titrée devant l'Allemagne, qui a gagné en 2003 et 2007. Les deux autres Coupes du monde ont été remportées par la Norvège en 1995 et le Japon en 2011.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’histoire de l’ao dài a son musée privé

ASEAN: la connexion des patrimoines régionaux à l’ère numérique au cœur d’une conférence L’ASEAN est célèbre pour ses nombreux patrimoines naturels et culturels qui sont devenus des destinations attrayantes au niveau mondial. Dans le contexte de développement technologique rapide, la connectivité et la promotion des valeurs patrimoniales dans la région poseront les bases d’un développement durable du tourisme.