15/03/2020 09:06
La représentation permanente de l’OIF auprès des Nations unies a accueilli fin février une réunion plénière du Groupe des ambassadeurs francophones consacrée au renouvellement de son bureau et à la définition de sa feuille de route pour 2020.
>>Le Vietnam élu président du groupe des ambassadeurs francophones en Suisse
>>«Réseau des acteurs francophones pour la coopération Sud-Sud et tripartite»

Léon Kacou Adom, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations unies et président du Groupe des ambassadeurs francophones.
Photo : OIF/CVN

Après avoir porté à sa présidence l’ambassadeur Léon Kacou Adom, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès des Nations unies, fin 2019, le Groupe des ambassadeurs francophones a élu, le 27 février 2020, son nouveau bureau. Celui-ci est organisé autour de vice-présidences chargées des relations avec les organes principaux de l’ONU que sont l’Assemblée générale, le Conseil de sécurité et le Conseil économique et social (ECOSOC), de vice-présidences thématiques (multilinguisme/opérations de maintien de la paix - consolidation de la paix/état de droit, démocratie, droits de l’Homme/objectifs de développement durable/événements culturels), et de plateformes (plateforme francophone au Conseil de sécurité ; plateforme francophone sur les opérations de maintien de la paix), qui permettent un engagement tangible avec le système des Nations unies.

Le Bureau a réuni ainsi le 3 mars les ambassadeurs de Côte d’Ivoire, d’Arménie, de Tunisie, du Rwanda, de Belgique, du Niger,  d’Irlande, du Liban, d’Andorre, de Cabo Verde, du Mali, du Maroc, du Canada, de France, du Costa Rica, de Monaco, du Sénégal, de Grèce et d’Haïti. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à travers sa représentation à New York, veille à la coordination des actions et à la visibilité de ce mandat.

Influence renforcée

Réunion plénière du Groupe des ambassadeurs francophones sur la définition de sa feuille de route pour 2020, le 27 février à New York. Photo : OIF/CVN

La feuille de route du Groupe des ambassadeurs francophones pour 2020 met l’accent sur le renforcement de l’influence francophone aux Nations unies et une meilleure intégration du multilinguisme à l’ONU. Cette action rejoint les priorités énoncées par la secrétaire générale de la Francophonie, afin de donner un nouveau souffle à la communauté politique francophone, en renforçant la solidarité et en parlant d’une seule voix sur la scène internationale.

Elle se traduit par un plaidoyer politique en direction du secrétaire général des Nations unies lui-même et des principaux Départements du Secrétariat, par le développement des échanges entre les membres du Groupe au bénéfice du renforcement des capacités des Missions francophones et du développement de positions communes, par la promotion de la "plateforme francophone au Conseil de sécurité", le soutien à une meilleure représentation des francophones lors des événements majeurs à l’agenda des Nations unies, ainsi qu’une mobilisation permanente au soutien des candidatures franco-phones.

Sous le point "plateforme francophone au Conseil de sécurité", la réunion du Groupe des ambassadeurs francophones s’est poursuivie avec une présentation, par le représentant permanent de la Belgique auprès des Nations unies, président du Conseil de sécurité pour le mois de février 2020, des défis de sa présidence dans un contexte mondial marqué par la grave crise humanitaire en Syrie et les efforts internationaux dans le cadre du processus de paix au Moyen-Orient, mais également des apports de sa présidence, à travers la tenue de débats thématiques sur la justice transitionnelle et sur les droits de l’enfant. Une présidence de la Belgique au Conseil de sécurité en outre marquée par le plein respect de ses obligations linguistiques, ce pays ayant veillé à l’utilisation permanente du français, tant lors des séances publiques que lors des réunions informelles.

À sa suite, le représentant permanent du Djibouti auprès des Nations unies a rappelé la candidature de son pays pour un siège non permanent au Conseil de sécurité, pour le mandat 2021-2022. 

Pour l’année 2020, le Groupe se positionne enfin comme un acteur principal du cinquantenaire de l’OIF célébré à New York, en apportant sa contribution à diverses activités, politiques et culturelles.

OIF/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).