gt;>gt;L’agriculture de Hà Tinh entame sa transition numérique >gt;>gt;La science et la technologie au service de l’agriculture >gt;>gt;Quatre jeunes hommes et leur ferme selon le modèle israélien " />
18/07/2021 06:59
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, a comparé la transformation numérique dans l’agriculture à "un train à ne pas rater".

>>L’agriculture de Hà Tinh entame sa transition numérique
>>La science et la technologie au service de l’agriculture
>>Quatre jeunes hommes et leur ferme selon le modèle israélien

Au Vietnam, la transition numérique touchera tous les secteurs, y compris l’agriculture qui emploie encore une très grande partie de la population rurale. 
Photo : NN/CVN

L’application de nouvelles technologies dans l’agriculture n’est pas seulement une nécessité économique, mais aussi une opportunité d’apprentissage pour des mil-lions de foyers agricoles.

Filant la métaphore du voyage en train, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, a fait savoir que "les entrepreneurs doivent comprendre que personne ne veut manquer le train et rester à la gare pendant que les autres continuent d’avancer. Il faut saisir cette chance et sauter courageusement dans ce train qui n’attendra personne".

Mais cette numérisation du secteur agricole demande de partir sur de bonnes bases, claires et transparentes. "Il est nécessaire de commencer à construire une base de données et de la maîtriser, au service de l’analyse de l’information et de la planification de la production", a insisté M. Hoan lors d’une conférence en ligne sur la transformation numérique dans l’agriculture, tenue à la mi-juin.

Toujours selon lui, cette numérisation sera réussie si elle intègre le plus grand nombre de personnes possible : "J’espère que nous irons jusqu’au bout ensemble. Personne ne descendra à mi-chemin, tout le monde ira à la dernière station. En effet, il n’existe pas de gare terminale pour ce train de la transformation numérique. Il faut aller de l’avant et espérer aussi que personne ne descendra à mi-chemin pour revenir au point de départ".

Numérisation et modernisation

Pour sa part, le ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hùng, qui était aussi présent à la conférence précitée, a déclaré que les agriculteurs détermineraient le succès de la transformation numérique, car ils représentent toujours 60% à 70% de la population du pays. Avec la transformation numérique, ceux qui ont pris du retard peuvent accélérer et surpasser les autres. La transformation numérique peut donc aider à changer les positions et les rangs. Néanmoins, les pionniers seront ceux qui auront les plus grandes opportunités. 

La transformation numérique est en plein essor dans le secteur agricole.
Photo : VNA/CVN

La transition numérique permettra de moderniser l’agricul-ture elle-même. En effet, aujourd’hui, il existe un manque de confiance de la population vis-à-vis des produits agricoles locaux. La numérisation créera des intermédiaires qui pourront être des interfaces entre les producteurs et les consommateurs. Ces intermé-diaires demanderont ainsi aux producteurs de se professionnaliser en affichant leurs marques, leurs origines et leurs processus de production. Ces derniers devront ainsi s’engager à fournir des produits authentiques de bonne qualité et à des prix compétitifs.

Un premier moyen d’enclencher cette numérisation du secteur agricole serait de concevoir des plateformes de commerce électronique dédiées aux agriculteurs.
Aujourd’hui, les sociétés postales disposent d’infrastructures et de la logistique capables d’apporter des produits agricoles à toutes les familles aux quatre coins du pays. Même les familles vivant dans des régions reculées peuvent dorénavant être livrées dans les deux jours, de sorte que les produits agricoles sont encore frais.

Une agriculture connectée et intelligente 

Des sites web comme Postmart (https://postmart.vn/) ou Voso (https://voso.vn/) ont commencé dans ce domaine en connectant des milliers d’agriculteurs à des millions de foyers pendant la saison des litchis, toujours en cours. Cette initiative commerciale a permis de créer de nombreux débouchés aux producteurs et entreprises de la province de Bac Giang (Nord). Par exemple, beaucoup de gens à Cà Mau (extrême-Sud) et Dà Lat (hauts plateaux du Centre) n’avaient jamais mangé de litchis de Bac Giang, car ils ne pensaient pas qu’ils pourraient acheter des litchis frais. Mais les choses ont aujourd’hui bien changé : plus de 25 millions de foyers vietnamiens peuvent acheter des litchis frais et les recevoir dans les 48 heures.

Actuellement, seuls 2.000 hameaux, soit 2% du total des du pays, n’ont pas encore d’ondes mobiles. Le ministère de l’Information et de la Communication a demandé aux opérateurs de télécommunications de finir la couverture cette année, ou d’ici juin 2022 au plus tard.

La vente en ligne des produits agricoles augmente le champ des possibles pour les agriculteurs et les entreprises. Cette numérisation des activités pourrait aussi attirer une nouvelle génération portée naturellement par le secteur des services. Le secteur agricole, dans l’avenir, demandera également des moyens technologiques innovants et des personnalités créatives.

Les deux ministres ont insisté sur l’importance de l’entrepreneuriat dans le domaine des hautes technologies : "Dans la transfor-mation numérique, l’application est peut-être plus importante que la technologie. Les personnes qui les appliquent sont plus importantes que les fabricants de technologies. Il n’y aura pas de technologie s’il n’y a pas de pionnier dans l’application de la technologie", a affirmé Lê Minh Hoan.

Pour les invités de la conférence, c’est le nombre élevé d’utilisateurs qui permettra le développement de technologies plus intelligentes, plus efficaces et moins chères. C’est aussi un moyen d’inclure la population rurale dans le mouvement de la révolution numérique, qui pourrait avoir l’image d’être seulement attachée à la ville.

Ainsi, le ministre de l’Agriculture et du Développement a l’ambition de faire de l’agriculture vietnamienne un secteur connecté et lui aussi tiré vers le haut par les technologies : "Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural veut construire une image de l’agriculture basée sur la transformation numérique. Ce seront des dizaines de millions de foyers agricoles vietnamiens qui deviendront bientôt des agriculteurs intelligents et des acteurs à part entière de la transformation numérique. Le mouvement créera par la même occasion de la valeur pour les produits agricoles vietnamiens".

À la fin de la conférence, le ministre Nguyên Manh Hùng a affirmé que les deux ministères coopéreraient étroitement pour réaliser la transformation numérique dans l’agriculture.
Thúy Hà/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.