25/08/2021 12:51
À cause d’une baisse de revenu souvent liée à la perte d’emploi dans un contexte de distanciation sociale, les particuliers ayant contracté des crédits se retrouvent dans des situations très difficiles, dans l’impossibilité d’honorer leurs dettes.
>>Banques : les taux d'intérêt réduits pour les entreprises en difficulté
>>La Banque d’État du Vietnam maintient la flexibilité des taux de change
>>Forte hausse des envois de fonds vers Hô Chi Minh-Ville malgré l'épidémie de COVID-19

Selon le rapport du Département de l'emploi, relevant du ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, au cours du 2e trimestre, le nombre des chômeurs est estimé à 1,2 million de personnes, soit 2,7% de la population active. La situation s’est aggravée encore davantage en juillet 2021 à cause des règles anti-Covid strictes mises en place dans 19 villes et provinces du Sud et Hanoï. Ainsi, il est estimé qu’un million de personnes ont perdu leur emploi depuis cette date, faisant grimper le nombre des chômeurs à presque à 4% en juillet.

La Banque  d’État du Vietnam vise un taux de croissance du crédit de 12% en 2021.   Photo : VNA/CVN

 Impossibilité de rembourser les prêts

En 2020, Hoà, une femme vivant à Hanoï a emprunté 1 milliard de dôngs à la banque pour acheter un appartement d’un montant de 2 milliards de dôngs. Elle a fait louer cet appartement au prix de 8,5 millions de dôngs par mois, et loué un plus petit au prix de 4 millions de dôngs. La différence lui permettait de payer les intérêts de la banque. Mais quand l’épidémie s’est aggravée, une spirale négative s’est mise en place : elle a perdu son emploi de comptable dans une petite entreprise, le salaire de son mari a baissé de moitié et l’appartement ne trouve plus de locataire. Dans ces conditions, il est très difficile pour la famille de rembourser son prêt.

Thang, un homme vivant Hô Chi Minh-Ville, a de son côté emprunté à la banque 800 millions de dôngs pour acheter un appartement. Malheureusement, son restaurant est fermé depuis maintenant trois mois, ce qui a fait  baissé ses revenus globaux de plus de 70%, alors même qu’il doit payer à la banque une somme de 14 millions de dôngs par mois.

Hoàng, un homme de Hô Chi Minh-Ville, a emprunté à la banque pour acheter à crédits une voiture d’un montant de 600 millions de dôngs. Une fois la voiture obtenue, il s’est enregistré comme chauffeur auprès d’une plateforme numérique de transport. Mais, aujourd’hui, avec la pandémie, il est contraint de rester à la maison. Son revenu est nul alors qu’il doit payer 10 millions de dôngs par mois à la banque. Seule solution, la vente de la voiture, qui n’intéresse pour l’instant pas grand monde… Il a envoyé une demande pour restructuration de la dette, et selon un agent bancaire, ce sont des milliers de demandes du genre qui sont adressées aujourd’hui aux banques.

Les banques baissent leurs taux d’intérêt

Dans le contexte de l’évolution compliquée de l'épidémie de COVID-19, plusieurs banques ont continué d'annoncer des baisses des taux d'intérêt pour venir en aide à leurs clients, notamment les entreprises.

Récemment, Vietcombank a annoncé la décision de réduire les taux d'intérêt des prêts du 18 août 2021 au 31 décembre 2021 pour toutes les entreprises et les particuliers fortement impactés par l'épidémie de COVID-19 dans 19 villes et provinces du Sud qui appliquent actuellement la distanciation sociale conformément à la directive N°16 du 31 mars 2020 du Premier ministre. Il s'agit de la 9e fois que la banque réalise une réduction des taux d'intérêt pour soutenir les entreprises et les personnes impactées par la pandémie de COVID-19 et les intempéries depuis le début de 2020.

Dans le même but de soutenir les clients affectés par l'épidémie de COVID-19 dans 19 villes et provinces du Sud, la banque BIDV a annoncé qu'elle dépenserait un budget pouvant aller jusqu'à 1.000 milliards de dôngs pour réduire les taux d'intérêt sur les prêts en cours existants. Elle compte également lancer de nouvelles offres de prêts à taux d'intérêt bas d’ici au 31 décembre 2021.

Chez VietinBank, un ensemble de prêts à taux préférentiel d’une valeur de 20.000 milliards de dôngs vient d'être annoncé, portant ainsi le total des soutiens sur les taux d’intérêt de cette banque à 150.000 milliards de dôngs. De nombreuses autres banques comme Agribank, ACB, SeABank, MSB, HDBank, Sacombank ont également annoncé des baisses de taux d'intérêt. 

À cause de la pandémie, plusieus personnes sont Impossibles de rembourser leur prêts. Photo : VNA/CVN
 
Défis pour la croissance du crédit

Au début de l’année, la Banque d’État du Vietnam (BEV) visait un taux de croissance du crédit de 12% en 2021. L’objectif s’avèrera difficile à atteindre dans le contexte où la pandémie du COVID-19 s’aggrave.

La BEV a soumis au Premier ministre les ajustements de la réglementation, dont le délai porté à six mois, sur la restructuration de la dette des établissements de crédit étrangers et des succursales bancaires, la réduction et l'exemption des intérêts et des frais et le maintien de la classification de la dette pour soutenir les clients touchés par le COVID-19. En 2020, la banque centrale a déployé de nombreux efforts pour maintenir un taux de croissance du crédit adapté, tandis que le crédit pour les zones à risque était étroitement contrôlé.

Au 15 juin 2021, le crédit de l'ensemble de l'économie a augmenté de 5,1% par rapport à fin 2020. Les taux d'intérêt sur les dépôts et les prêts en avril 2021 ont diminué d'environ 0,3% par an par rapport à décembre 2020. Le taux d'intérêt maximal des prêts à court terme en dông pour certains secteurs et domaines prioritaires était de 4,5%/an. Au 31 mai, les établissements de crédit ont réduit des taux d’intérêts pour près de 676.700 clients.

Thê Linh/CVN
 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Lancement du circuit touristique à pied La cérémonie de lancement du circuit à pied "L'architecture française au cœur de Hanoï" et de l'application de présentation automatique (App Audio Guide) a eu lieu dans la matinée du 23 octobre au Musée national d'histoire du Vietnam.