20/03/2020 17:14
Par peur d'aller dans des endroits bondés, de nombreux consommateurs ont facilité le boom des achats en ligne et des services de commande au Vietnam.
>>COVID-19 : le commerce électronique prévoit une croissance exceptionnelle
>>Covid-19 et hausse des achats en ligne

Les achats en ligne sont favorisés par de nombreuses personnes en période de pandémie.

La pandémie de COVID-19 modifie les habitudes d'achat des consommateurs qui ne peuvent plus se déplacer dans des endroits surpeuplés. Ce phénomène entraîne d’excellentes opportunités pour les opérateurs d’achats en ligne. Par ailleurs, le Service de l'industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville encourage également les entreprises à participer à la stabilisation du marché pour augmenter les ventes via le commerce électronique afin de limiter les personnes dans les endroits bondés.

De 3.000 à 4.000 commandes par minute

Les grandes enseignes telles que Saigon Co.op, Central Group et VinCommerce ont rapidement saisi cette tendance des consommateurs pour promouvoir les ventes via les téléphones et les canaux de commerce électronique.

En conséquence, plus de 800 points de vente de Saigon Co.op dont Co.opmart, Co.opmart SCA, Co.opXtra, Co.op Food, Finelife, Co.op Smile multiplient les commandes et demandes de livraisons par téléphone depuis le 16 mars. Les personnels des supermarchés envoient aux clients des bons de commande pour 3 catégories de produits (produits frais, aliments de première nécessité et produits d’entretien).

Les clients ont seulement besoin de sélectionner leur catégorie et de contacter les supermarchés via les réseaux sociaux de type zalo, viber ou messenger. Les marchandises seront ensuite livrées à domicile en fonction des heures d'ouverture des différents points de vente.

Le jour où le 17e cas de COVID-19 a été révélé au Vietnam, le nombre de commandes en ligne dans les Saigon Co.op a été multiplié par 10. À ce jour, on a constaté que le nombre de clients achetant en ligne et/ou avec un téléphone intelligent a été multiplié par 5.

Il en va de même pour le groupe Big C qui a enregistré plus de 1.000 commandes passées par téléphone entre le 1er et le 12 mars. En conséquence, la chaîne de supermarchés devrait atteindre environ 3.000 commandes en mars, soit une augmentation de 200% par rapport à février.

Mme Lan (39 ans, vivant dans le 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville) a déclaré : "J'allais au marché pour acheter des aliments frais chaque après-midi après le travail. Cependant, depuis l'arrivée du COVID-19 au Vietnam, je passe mes commandes auprès d'un supermarché près de chez moi".

Le site Tiki suit la même tendance avec des commandes qui ont fortement augmenté. Outre les livres, on y commande des masques, des serviettes humides ou encore des purificateurs d'air. "Pendant les périodes de pointe, on  a enregistré entre 3.000 et 4.000 commandes/minute", a déclaré un représentant de Tiki.

Du côté de chez Lotte Mart et site de commerce électronique SpeedL, c’est encore la même courbe ascendante. Le nombre de commandes a augmenté de 200% au retour du COVID-19. Lotte Mart a dû embaucher plus de personnel pour gérer les ventes en ligne.

Enfin, la société de locations de véhicules en ligne BeGroup a également lancé la fonction "Aller au marché" pour acheter des produits pour les clients. Selon cette unité, après près d'une semaine de mise en œuvre, Be a reçu des centaines de demandes de service, notamment à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville.

Texte et photo : Minh Thu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.