21/12/2019 22:38
Depuis sa fondation le 22 décembre 1944, l’Armée populaire du Vietnam (APV) ne cesse de se renforcer pour devenir aujourd’hui une force de stabilisation en Asie du Sud-Est, a déclaré le général Amarjeet Singh Bedi, directeur de l’Agence indienne du renseignement.
>>Commémoration du 75e anniversaire de la fondation de l'Armée populaire du Vietnam en Chine
>>Les 75 ans de l’Armée populaire du Vietnam célébrés au Japon et en Espagne

Le général Amarjeet Singh Bedi, directeur de l’Agence indienne du renseignement, lors de la cérémonie organisée le 20 décembre à New Delhi.
Photo : VNA/CVN

Le responsable a fait cette déclaration lors de son intervention en tant qu’invité principal à la cérémonie organisée vendredi soir 20 décembre à New Delhi par l’ambassade du Vietnam pour célébrer le 75e anniversaire de la fondation de l’APV et publier le Livre blanc sur la défense nationale 2019.

D’après le général indien, l’Inde et le Vietnam sont les garants de la sécurité et de la stabilité en Asie du Sud-Est. L’Inde souhaite élever le niveau de ses relations bilatérales avec le Vietnam pour la prospérité et le développement commun, a-t-il affirmé.

À Maputo, l’ambassadeur du Vietnam au Mozambique, Lê Huy Hoàng, et la communauté vietnamienne dans ce pays ont rencontré et félicité le personnel de Movitel, coentreprise entre le groupe des télécommunications de l'APV (Viettel) et la société mozambicaine SPI.

Lors de cet événement tenu en l’honneur du 30e anniversaire de la Journée de la défense nationale et du 75e anniversaire de la fondation de l’APV, le diplomate a souligné le grand rôle de l’Armée populaire du Vietnam dans les résistances pour le salut national et le processus de rénovation, de développement et d’intégration internationale du Vietnam.

VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.