30/09/2018 14:13

>>L'ONU salue la tenue d'un sommet Djibouti-Erythrée en Arabie saoudite
>>L'Éthiopie et l'Érythrée signent en Arabie saoudite un accord consolidant leur réconciliation

Le chef de la diplomatie de l'Érythrée a réclamé samedi 29 septembre la levée des sanctions pesant sur son pays, après l'accord de paix conclu cet été avec l'Éthiopie, demandant même une compensation financière pour leurs conséquences économiques. Deux mois après la conclusion de l'accord, le Conseil de sécurité n'a toujours pas levé l'embargo sur les armes et les sanctions ciblées imposées contre l'Érythrée en 2009 pour son soutien présumé à des groupes armés en Somalie. "Les sanctions imposées à l'Érythrée au cours des neuf dernières années ont provoqué des dommages considérables à l'économie du pays et à sa population", a affirmé Osman Mohammed Saleh à la tribune de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU à New York. Lors de son allocution jeudi 27 septembre devant l'Assemblée générale de l'ONU, le chef de la diplomatie de l'Éthiopie, Workneh Gebeyehu, a également demandé au Conseil de sécurité d'étudier "sérieusement maintenant" une levée des sanctions pesant sur l'Érythrée.

APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vi Khê, le berceau de l’horticulture vietnamienne

Delta du Mékong: forte croissance du tourisme au début de 2019 Grâce aux investissements, le tourisme a fortement évolué dans la région du delta du Mékong ces derniers temps et devient un enjeu important dans de nombreuses localités provinciales du Sud...