06/09/2020 15:45
Le Comité populaire de la ville de Dà Nang a tenu le 6 septembre une réunion pour dire au revoir à l'équipe de médecins de Hô Chi Minh-Ville qui était venue le mois dernier dans la ville pour l’aider à enrayer l’épidémie de COVID-19.
A>>Coronavirus : Dà Nang relâche ses mesures de distanciation sociale
>>Les Vietnamiens en Italie soutiennent le combat contre le COVID-19 à Dà Nang
>>Décès d'un patient négatif avec le COVID-19 à Dà Nang

Des dirigeants de Dà Nang et des médecins de Hô Chi Minh-Ville, le 6 septembre. Photo : Van Dung/ VNA/CVN

"Nous sommes toujours reconnaissants du sentiment et du soutien de médecins de Hô Chi Minh-Ville”, a déclaré Lê Trung Chinh, vice-président du Comité populaire municipal en remerciant l'aide opportune du secteur de la santé d'autres localités, dont celui de la mégapole du Sud, pour soutenir Dà Nang à surmonter la période difficile de lutte contre le coronavirus. “Nous nous efforcerons de mener à bien la maîtrise de l’épidémie dans les plus brefs délais. Nous souhaitons que les liens entre les deux villes de Dà Nang et de Hô Chi Minh-Ville soient toujours forts", a-t-il promis.

Le Dr Nguyên Phu Quôc, au nom des médecins de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu'après 4 semaines de combats inlassables, l'épidémie de COVID-19 était essentiellement sous contrôle à Dà Nang. C'est une réalisation louable pour les habitants de la ville et de tout le pays, en général. Il a espéré que la ville repousserait l'épidémie de COVID-19 dans le futur proche.

À 10h00 du 6 septembre, la ville de Dà Nang n'a détecté aucun nouveau cas de COVID-19. L'hôpital pulmonaire de Dà Nang a annoncé la guérison et la sortie d’hôpital de cinq patients.  Actuellement, la ville compte 70 patients en cours de traitement dans les établissements médicaux. Quelque 31 décès ont été déplorés.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.