20/05/2020 14:13
Le gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng, a averti le 18 mai que tous les restaurants qui ne respectent pas les instructions médicales pour empêcher la propagation du COVID-19 seraient temporairement fermés.
>>Le Cambodge annonce la fin des cas de COVID-19 dans ses hôpitaux

À Phnom Penh, capitale du Cambodge, le 30 mars. Photo : Vietnamplus/CVN

Selon lui, certains restaurants et propriétaires de stands de nourriture n'appliquent pas les mesures mises en place par le ministère de la Santé pour se protéger et protéger les clients.

La présidente de l'Association des restaurants du Cambodge, Hak Lina, a appelé les propriétaires des restaurants à observer les mesures d'hygiène recommandées par le ministère de la Santé pour empêcher la 2e vague d'épidémie de COVID-19.

Le 19 mai, la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi a estimé que la pandémie de COVID-19 ne serait pas encore terminée dans un avenir proche. La prédiction est basée sur la tendance de  propagation du coronavirus dans certains pays tels que la Russie, l'Inde, le Brésil, l'Arabie Saoudite, et les pays africains, etc.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la pandémie de COVID-19 se propage dans 215 pays et territoires. 4,6 millions de personnes ont été contaminées  avec 311.000 décès.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Faire de Mui Né une destination de premier rang en Asie-Pacifique d’ici 2030 Se concentrer sur l'amélioration du système d'infrastructures et l'attraction des investisseurs pour faire du site touristique national de Mui Né en une destination de premier rang en Asie-Pacifique d'ici 2030. Tel est l'une des objectifs importants du projet d’"Orientation du développement touristique dans la province centrale de Binh Thuân d’ici 2025 et vision 2030".