26/05/2018 01:33
Pendant les 24 et 25 mai à l’École supérieure du commerce extérieur de Hanoï, plusieurs intervenants et étudiants ont assisté au colloque international "Protection de l’environnement et santé publique: Regards croisés France-Europe-Vietnam".
Le colloque international "Protection de l’environnement et de la santé publique: Regards croisés France-Europe-Vietnam" le 24 mai à l’École supérieure du commerce extérieur de Hanoï (ESCE).

Le colloque international "Protection de l’environnement et de la santé publique: Regards croisés France-Europe-Vietnam" est coorganisé, les 24 et 25 mai, par l’ambassade de France au Vietnam, l’Association de la coopération juridique européenne-vietnamienne (ACJEV) et l’École supérieure du commerce extérieur de Hanoï (ESCE).

L’évènement a accueilli la participation de nombreux intervenants issus des ministères vietnamiens de la Santé, de l’Agriculture et du Développement rural, des professeurs universitaires, des représentants des ambassades à Hanoï, et des experts en la matière. Ce colloque fait également partie à la célébration du 45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam - France (1973-2018).

Paroles de l’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary.

Pour commencer la séance, le professeur Bùi Anh Tuân, recteur de l’ESCE, confie que l’établissement est fier d’organiser un colloque international qui traite "le sujet le plus important de notre époque" et qui a besoin "des coopérations persistantes de tous les organes".

Thi My Hanh Ngô-Folliot, présidente de l’ACJEV et responsable de la Commission Vietnam du barreau, précise que le Vietnam a signé l’accord de Paris COP21 sur le climat en 2015, de sorte que ce sujet a touché de nombreux organes de la société, des commerçants, des avocats mais aussi des spécialistes étrangers.

L’ambassadeur de France au Vietnam, Bertrand Lortholary, se réjouit de voir plusieurs colloques autour de ce sujet organisés dans beaucoup de régions et universités du Vietnam. "Le domaine de l’environnement est, pour la France, une primauté, et est reconnu comme droit fondamental". Il précise que "ce thème correspond à une des préoccupations dans la coopération entre les deux pays", et qu’en matière de santé depuis longtemps, "la France a formé de nombreux médecins et spécialistes vietnamiens", sans compter des aides financières dans la protection environnementale au Vietnam.

La salle de conférence remplie d'étudiants.

Pendant ces deux jours, les intervenants ont partagé leurs expériences sous différents angles, tels que la technologie, la gestion des déchets, la construction et l’urbanisme, la santé publique en cas de catastrophe naturelle, les dépenses étatiques aux actions environnementales, les régimes légaux, les acteurs principaux de la protection de l’environnement et de la santé publique, etc.

Le colloque permet en réalité aux administrations vietnamiennes et françaises, aux participants, mais aussi aux jeunes étudiants, de mieux comprendre la situation de l’environnement et de la santé publique pour faire eux-mêmes des comparaisons et solliciter les solutions les plus appropriées à chaque pays.
 
Texte et photos: Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).