09/12/2018 16:47
On trouve l’emblème de Hanoï partout dans la ville. Il est la représentation graphique du Khuê Van Cac (Pavillon de la constellation des lettres) au Van Miêu - Quôc Tu Giám (Temple de la littérature), symbole officiel de la capitale depuis 2012. Derrière ce logo, c’est identité de la capitale, et plus généralement celle du pays qui s’affirme.
>>Hanoï espère attirer davantage de touristes japonais
>>Des ateliers créatifs pour les enfants au Temple de la Littérature

La composition graphique du logo est minimaliste. Sa forme circulaire incarne l’unité du peuple, le patriotisme, la solidarité nationale. ''Le cercle n’a ni début, ni fin. La forme ronde renvoie à la graine, au nid et symbolise l’unité, l’éternité. Un logo structuré sur une forme ronde véhicule une image de sécurité, de bien-être et d’apaisement''  écrit Gurwal Quintin, graphiste spécialisé en identité visuelle.

Le logo fait appel à la symbolique antique du temple confucéen, que l’on reconnait au centre du cercle par ses deux poteaux et son linteau supportant un toit légèrement incurvé. Il s’agit précisément du Khuê Van Các (Pavillon de la constellation des lettres), élu symbole officiel de la capitale par la 4e session de la 13e Assemblée nationale du 21 novembre 2012.

On trouve le symbole d’Hanoï partout dans les rues de la ville. Ici, au bord du lac Tây Hô.
Comme tout symbole, il a une fonction de représentation de valeurs. Il rappelle au peuple qu’il est uni par la même histoire et les mêmes traditions. Khuê Van Các exprime la fierté et les aspirations du peuple d’Hanoï et plus largement du Vietnam. Le choix de ce symbole repose sur des critères historiques et culturels: il reflète l’histoire de l’établissement et du développement de la capitale de la culture, de la civilisation et de la modernisation.

Le Temple de la littérature,
symbole d’éducation et de culture


Le Temple de la littérature est un vestige culturel du Vietnam. Première université du pays, il est le symbole traditionnel de la volonté d’apprendre du peuple de Hanoi et du Vietnam dans son ensemble.

Il a été construit en 1070 par le 3e empereur de la dynastie Ly, quand  Hanoi était encore Thang Long. Les fils de sang royal, de mandarins et de l’aristocratie y poursuivaient leurs études pour devenir  les ''Fils de la Nation'' (Quôc Tu Giám). On y enseignait pensée et morale confucéennes jusqu’en 1915, date à laquelle l’université fut transférée à Huê. Le Temple de Hanoï servira dès lors à honorer la mémoire de Confucius et de ses proches.

Il se découpe en de cinq cours intérieures bordées d’arbres majestueux, reliées entre elles par des portes sculptées. Au fond de l’une d’elles, une salle de réunion datant du début du XIXe siècle, le pavillon de la Constellation des Lettres.

Le Pavillon de la constellation des lettres,
symbole de l’élévation vers le ciel


Le Pavillon vise à promouvoir l'éducation à la culture du confucianisme au Vietnam. Il se reflète dans le lac de la clarté céleste, qui symbolise la terre. Selon les ancêtres, Khuê Van Các désigne la concentration d'essence entre le ciel et la terre, symbole de l’élévation vers le ciel.

Le symbole de la ville à l’entrée d’une librairie.
Il est entouré par 82 stèles de pierre, sur lesquelles sont gravés les noms de 1306 lauréats des concours mandarinaux qui se déroulèrent de 1442 à 1779, sous les dynasties Le et Mac. Des informations sur l’histoire des examens royaux, sur les conceptions de l’éducation des dynasties successives et sur la philosophie du gouvernement d’État y sont également gravées. Chaque stèle repose sur une carapace de tortue, symbole de longévité et de force. Certaines présentent les symboles du Ying et du Yang.

Ces stèles constituent une source de référence précieuse pour les études sur l’histoire, l’éducation, les arts et la littérature du Vietnam et de ses régions. C’est pourquoi elles figurent depuis 2011 sur la liste du patrimoine documentaire mondial de l’UNESCO en tant que relique nationale spéciale du Vietnam. C’est aussi la raison pour laquelle elles ont été choisies pour représenter la capitale.

Texte et photos: Camille/CVN













 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 Sur le thème "Couleur des livres", le Festival de la rue des livres du Nouvel An lunaire 2019 se tiendra du 2 au 8 février dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le long de l'axe Mac Thi Buoi - Nguyên Huê - Ngô Duc Kê.