14/04/2020 12:38
Le Premier ministre vient de promulguer la directive N°18 / CT-TTg sur l'élaboration du plan quinquennal de développement socio-économique pour la période 2021-2025.
>>Le gouvernement expose les principales réalisations et les tâches à venir
>>Appel aux capitaux étrangers pour stimuler la croissance

Dans le port Tân Cang-Cai Mep, province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud).
Photo : VNA/CVN

Dans le futur proche, l’économie mondiale continuera de se dérouler de manière compliquée et imprévisible. L'économie nationale devra encore faire face à de nombreuses difficultés et risques, dont les impacts de la pandémie de COVID-19. Par conséquent, la tâche pour la période 2021-2025 reste très lourde.

Au cours de la période 2021-2025, l'économie nationale devra se confronter à de nombreux problèmes sociaux et environnementaux comme le vieillissement de la population, les écarts entre riches et pauvres, les catastrophes naturelles, l’épidémie, le changement climatique, la montée du niveau de la mer, la salinisation, etc.

Le Plan quinquennal de développement socio-économique pour la période 2021-2025 vise la croissance du PIB national moyen d'environ 7%.

Pour une croissance rapide et durable

Le plan vise à améliorer l’institution d'économie de marché à orientation socialiste, en promouvant une croissance rapide et durable sur la base du maintien de la stabilité macroéconomique et de la maîtrise de l'inflation ; à promouvoir la restructuration de l'économie associée au renouvellement du modèle de croissance, à l'amélioration de la productivité, de la qualité, de l'efficacité, de la compétitivité, de la résilience de l'économie nationale ; à promouvoir le développement d’une économie numérique ; à améliorer l'environnement des affaires ; à promouvoir l'esprit d'entreprenariat, la créativité ; à rétablir la production et la croissance économique après les catastrophes naturelles et les épidémies ; à élargir les marchés d'exportation…

Le plan vise à promouvoir le développement des régions et des zones économiques, des modèles économiques verts, des zones de matières premières au service de la production ; à développer l’économie maritime.

Parallèlement, le plan souligne la construction d'infrastructures synchrones telles que les transports, les ports maritimes, les technologies de l'information et de la communication, les zones urbaines intelligentes, vertes et respectueuses de l'environnement ; la Stratégie nationale de développement du logement, le Plan cible national de la Nouvelle ruralité ; les plan de développement de  l'économie collective, l'économie privée et de développement de nouveaux modèles économiques avec l'application de la technologie numérique.

En outre, il faut aussi améliorer la qualité et l'utilisation des ressources humaines associées à l'innovation, à la créativité, au développement des sciences et des technologies ; se concentrer sur la formation des ressources humaines qualifiées pour répondre aux exigences de la quatrième révolution industrielle.

Il est indispensable de promouvoir la réduction de la pauvreté, de développer l’économie des régions éloignées, frontalières, insulaires et des minorités ethniques.

La directive a estimé que dans le plan quinquennal de développement socio-économique pour la période 2021-2025, la communauté d’entreprises et l'ensemble de la population ont surmonté des difficultés et défis, obtenu de nombreuses réalisations importantes en matière de développement économique, d’amélioration de la vie de la population et de règlement de problèmes environnementaux.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.