31/08/2018 16:00
Selon le correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) au Caire, l'Égypte et le Vietnam sont parvenus à un accord sur l'importation par l'Égypte d'un million de tonnes de riz vietnamien en trois ou quatre mois.
>>Le Vietnam attache de l’importance à ses relations d’amitié avec l’Égypte
>>Les entreprises égyptiennes sondent les opportunités de coopération au Vietnam

Emballage du riz pour l'exportation. Photo: VNA/CVN

Selon le chef du secteur du riz de la Fédération des industries égyptiennes (FEI - Federation of Egyptian Industries), Rajab Shehata, cité par le journal électronique égyptien Ahram, la visite du président Tran Dai Quang en Égypte a abouti à un accord de coopération commerciale avec la fourniture d'un million de tonnes de riz.

Rajab Shehata a indiqué le 30 août que cet accord entrera en vigueur la semaine prochaine. Selon lui, les livraisons de riz seront effectuées pendant trois ou quatre mois et contribueront à augmenter le stock stratégique de riz de l'Égypte pour l'année prochaine.

Selon le site d'Ahram, dans un effort d'utiliser raisonnablement ses ressources d’eau, l'Égypte a réduit la superficie consacrée à la culture du riz cette année et a imposé des sanctions sévères aux riziculteurs non autorisés. Des négociants égyptiens ont déclaré que ces politiques obligeaient l'Égypte à importer un million de tonnes de riz l'année prochaine.

Rajab Shehata a affirmé que les importations relevaient de la responsabilité du gouvernement et non du secteur privé. Il a ajouté que les prix du riz vietnamiens seraient moins chers que ceux du riz chinois, sans entrer dans les détails. L'Égypte consomme actuellement environ 3,3 millions de tonnes de riz chaque année.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.