09/05/2018 23:31
Près de 15 millions d’électeurs sont appelés mercredi 9 mai aux urnes pour choisir les 222 députés de l’Assemblée nationale, qui éliront ensuite le Premier ministre.
>>La Malaisie appelle une coopération étroite face aux menaces mondiales
>>Malaisie : le Premier ministre annonce la dissolution du Parlement

Le Premier ministre malaisien Najib Razak (droite) lors de son vote le 9 mai à Kuala Lumpur. Photo: AFP/VNA/CVN

Les législatives s’annoncent comme l’un des scrutins les plus serrés dans ce pays multiethnique où le Premier ministre Najib Razak est confronté à l’ex-dirigeant Mahathir Mohamad, âgé de 92 ans qui n’a pas dit son dernier mot.

Najib, 64 ans, cherche à se maintenir à son poste à la tête d’une coalition gouvernementale formée de partis au pouvoir en Malaisie depuis l’indépendance de l’ex-colonie britannique en 1957.

Mais le retour surprise sur le devant de la scène politique de Mahathir, qui est resté Premier ministre pendant 22 ans (1981-2003) et a fait naître des espoirs de victoire à la coalition de l’opposition, a bouleversé la donne.

La coalition gouvernementale dirigée par Najib, le Barisan Nasional (Front national, BN), est sous pression pour remporter une nette victoire après la perte des votes populaires par les partis au pouvoir pour la première fois aux précédentes législatives en 2013.

Son maintien au poste de Premier ministre pourrait être remis en question en cas de mauvais résultats, observent des experts.

Pour remporter les élections, une majorité simple au Parlement suffit. Le scrutin s’annonce serré dans la mesure où la coalition d’opposition dirigée par Mahathir a gagné du terrain ces dernières semaines. Elle a rogné sur le socle électoral des partis au pouvoir, la majorité musulmane des Malais ethniques.

De longues files d’attente se formaient dans les bureaux de vote de ce pays d’Asie du Sud-Est. Ils ont ouvert à 08h00 (00h00 GMT) et fermeront à 17h00 (09h00 GMT). Les résultats devraient être connus tard dans la soirée de mercredi 9 mai ou jeudi 10 mai. 

 VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.