08/05/2015 18:16
Le Premier ministre conservateur David Cameron était assuré vendredi 8 mai de sa réélection, qui l'autorise à soumettre à référendum l'appartenance du Royaume-Uni à l'UE, tandis que les nationalistes écossais réalisaient un raz-de-marée de nature à galvaniser leurs ardeurs indépendantistes.

>>Élections en Grande-Bretagne : ultime effort pour rallier les indécis

Conforté par une victoire aux législatives aussi surprenante qu'inespérée, le leader des Tories était attendu au palais de Buckingham par la reine Elizabeth II à 11h 30 GMT, pour recueillir son assentiment formel en vue de former le prochain gouvernement.

Le Premier ministre David Cameron et sa femme Samantha arrivent au siège du parti conservateur à Londres le 8 mai. Photo : AFP/VNA/CVN


Alors qu'il restait une trentaine de circonscriptions à dépouiller vers 08h00 GMT, les conservateurs étaient crédités par la BBC de 329 députés, soit trois au-dessus de la majorité requise, hors de portée des travaillistes réduits à 239 sièges.

En Ecosse, les résultats définitifs ont confirmé le triomphe des indépendantistes du SNP qui ont raflé 56 des 59 sièges de députés en jeu dans leur région autonome jusqu'ici considérée comme un fief travailliste inexpugnable.

Peu avant 05h 00 GMT, David Cameron s'est félicité de la tournure "positive" des événements au sortir "d'une très grande nuit pour les conservateurs", sans encore formellement revendiquer la victoire.

Quelques minutes plus tôt, le dirigeant travailliste Ed Miliband a reconnu "une nuit très décevante pour son parti", depuis Doncaster où il a été réélu.

Si les dernières projections se vérifiaient, David Cameron pourrait même former, après cinq de coalition avec les libéraux-démocrates, un gouvernement 100% conservateur, sans avoir besoin de trouver un seul allié.

Avant le scrutin, bookmakers et sondeurs n'accordaient qu'une chance sur cinquante pour qu'un tel scénario, inespéré pour les conservateurs, se réalise.

Le sondage sortie des urnes prédisant un tel séisme avait d'ailleurs été accueilli avec des pincettes jeudi à 21h 00 GMT tant il différait des prévisions des enquêtes d'opinion qui pronostiquaient un résultat ultra-serré depuis des mois. Mais il s'est progressivement matérialisé en cours de nuit, attestant d'une cuisante défaite des travaillistes et d'une déroute des libéraux-démocrates.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.