12/06/2017 11:02
Les législatives de dimanche 11 juin augurent d'une période d'incertitude au Kosovo, où la vieille garde des "guérilleros" finit en tête mais sans s'assurer une majorité solide face aux partis appelant au "changement".
Un Kosovar dans un bureau de vote à Pristina, le 11 juin, pour les élections législatives.
Photo : AFP/VNA/CVN

La "coalition des guerriers", réunie derrière le Parti démocratique du Kosovo (PDK) du président Hashim Thaçi, emporte un peu moins d'un tiers des voix (33,1%), selon un décompte de la commission électorale après le dépouillement des deux-tiers des suffrages.

Les deux autres principaux partis, la Ligue démocratique du Kosovo (LDK, centre droit) et Vetëvendosje (Gauche nationaliste) suivent dans un mouchoir de poche, avec respectivement 24,9% et 24,08%.

"Nous appelons les partis à ne pas faire la fête trop tôt", a mis en garde Ismet Kryeziu de "Democracy in Action", au moment où des estrades étaient dressées à Pristina par le PDK et Vetëvendosje.

"Le Kosovo a donné la victoire à notre coalition", s'est pourtant réjoui dans son discours le chef de la "coalition des guerriers", Ramush Haradinaj.

"C'est une immense victoire. Il y en a d'autres devant nous", a répondu dans la nuit le chef de Vetëvendosje, Albin Kurti, s'adressant à un millier de ses partisans.

La répartition des sièges ne devrait être annoncée que dans la semaine.

Il est loin d'être acquis que Ramush Haradinaj atteigne les 51 sièges (120) qui, avec l'appui des dix élus des minorités non serbes (roms, bosniaques, turcs,...), lui permettraient de former un gouvernement. Les 100 à 150.000 Serbes désignent aussi dix députés.
 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.