05/06/2019 18:23


Les bureaux de vote ont ouvert mercredi matin 5 juin au Danemark pour un scrutin législatif devant renouveler pour quatre ans les 179 membres du Parlement monocaméral (Folketing), dans un contexte marqué par une rude compétition entre les deux blocs traditionnels qui risquent de voir leur mainmise voler en éclats avec l'arrivée de nouveaux outsiders. Quelque 4,2 millions d'électeurs du royaume scandinave, membre de l'Union européenne mais pas de la zone euro, sont attendus aux urnes entre 08h00 (06h00 GMT) et 20h00 (18h00 GMT) lors d'un scrutin proportionnel à un tour. Les députés sont élus au suffrage universel direct au scrutin proportionnel plurinominal dans le cadre d'un système mixte associant des circonscriptions régionales et une répartition par compensation au niveau national avec un seuil électoral de 2%. Aux 175 sièges élus dans le Danemark proprement dit s'ajoutent deux sièges pour les îles Féroé et deux autres pour le Groenland, deux territoires autonomes, mais faisant partie du Royaume du Danemark. Au total, 13 formations politiques sont en lice pour ces législatives.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle