22/10/2021 13:41
2021 marque le début de la nouvelle stratégie décennale du Vietnam en matière d’égalité des sexes. L’épidémie de COVID-19 n’a fait que renforcer la détermination du gouvernement et des collectivités locales à mieux protéger les femmes et les filles.
>>L’OMS souligne l'importance de l'égalité dans la vaccination
>>Minorités : l'égalité des sexes progresse à grands pas au Vietnam

A l’échelle mondiale, la pandémie aurait freiné les efforts de réduction de l’écart entre les genres le temps d’une génération, estime le Forum économique mondial dans son rapport de 2021. D’autres études montrent également que la pandémie a des impacts plus sérieux sur les femmes que sur les hommes, les premières étant plus susceptibles de perdre leur emploi, alors que la fermeture des écoles rend leurs tâches familiales plus lourdes et plus compliquées.

Le Vietnam accorde une grande attention aux femmes et aux enfants en temps de COVID-19. Photo : VNA/CVN

Le Vietnam, qui a connu depuis 2020 quatre vagues épidémiques, n’échappe pas à la règle.  Le gouvernement a pris une série de mesures pour en atténuer les conséquences, en mettant l’accent sur la protection de la santé, sur le maintien de l’emploi et des revenus stables, et sur la garantie de l’accès aux vaccins des femmes et des filles.

Le 18 octobre dernier, le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales a élaboré un projet de résolution gouvernementale. Il propose notamment d’accorder une allocation de deux millions de dôngs à chaque femme qui a contracté la COVID-19 pendant sa grossesse ou au moment de son accouchement. Les personnels féminins de la santé et les étudiantes dans les filières relatives à la santé ayant participé à la lutte contre l’épidémie recevront un million de dôngs. De leur côté, les femmes impactées par l’épidémie pourront emprunter à bas taux d’intérêt auprès de la Banque des politiques sociales pour financer leur production et leur commerce. Pour ce qui est des enfants ayant perdu l’un des deux ou leurs deux parents à cause de l’épidémie, ils recevront une allocation allant de 5 à 20 millions de dôngs. De leur côté, les mères vietnamiennes héroïques recevront, en plus de leur allocation mensuelle, deux millions de dôngs supplémentaires accordés une fois pour toutes. Le ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales estime à 127,33 milliards de dôngs (4,8 millions d’euros) le budget total de ces allocations destinées à faciliter la vie des femmes et des enfants en temps de COVID-19.

En plus de ces aides immédiates, le gouvernement s’engage à faire en sorte que les femmes aient un pouvoir économique plus important après la pandémie. Les ministères multiplient les programmes de formation en ligne à l’intention des femmes qui dirigent des micro, petites et moyennes entreprises. Les femmes vulnérables bénéficient en outre de services financiers et non financiers destinés à améliorer leurs conditions d’existence. Les femmes enceintes ou en charge d’enfants de moins de 6 ans sont pour leur part les premières bénéficiaires du paquet d’aide de 26.000 milliards de dôngs (982 millions d’euros) décidé par le gouvernement en faveur des personnes impactées par la COVID-19. Force est donc de constater que même au plus fort de l’épidémie, le Parti, l’État et le gouvernement font tout leur possible pour protéger les femmes et assurer l’égalité des sexes, un élément essentiel au développement durable du pays.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
25 ans de coopération entre le Vietnam et Wallonie-Bruxelles : Amitié, Solidarité et progrès

Le Vietnam remporte trois prix aux World MICE Awards Le Vietnam a remporté trois prix lors des 2es World MICE Awards, l’initiative mondiale visant à reconnaître, récompenser et célébrer l’excellence dans le secteur du MICE (réunions, incentives, conférences et expositions).