27/08/2020 14:47
Axée hier sur la croissance industrielle, la province méridionale de Dông Nai s’oriente aujourd’hui vers l’écotourisme.
>>Une classe au milieu d’un lac-réservoir à Dông Nai

La zone d’écotourisme de Bo Cap Vàng, à Dông Nai (Sud). Photo : BTT/CVN

Située à Phuoc Khanh, une commune rattachée au district de Nhon Trach, la zone d’écotourisme de Bo Cap Vàng se mérite au prix d’une petite heure de voiture depuis Hô Chi Minh-Ville. Pour celles et ceux qui aiment la nature dans toute son authenticité, ce site est un enchantement, notamment lors de la floraison de la fleur de cassier, aux mois de mars et d’avril. Sur place, les touristes peuvent profiter de divers jeux d’eau au sein de la zone.

Réputé pour la culture des pamplemoussiers, l’îlot de Tân Triêu se trouve dans la commune de Tân Binh, à 3 km du centre-ville de Biên Hoà, ville de Dông Nai. Parmi les différentes variétés que compte cet ilôt, le pamplemousse sucré à peau verte est la vedette.

"L’exceptionnelle qualité du pamplemousse sucré à peau verte a fait la renommée de notre localité. Tout est bon dans le fruit. Plus le temps passe et meilleure est sa chair. On utilise sa peau pour préparer un entremet sucré ou le nem, sa chair pour la faire en salade, ou la transformer en alcool ou en jus", dit Lâm Thi Giang, propriétaire d’une exploitation de pamplemoussiers.

Dans le district de Long Khanh, l’agrotourisme a le vent en poupe. Les touristes sont nombreux à visiter les vergers et à découvrir les différentes étapes de la culture des fruits. Grâce au développement du tourisme, la pauvreté est en très net recul. "En plus de la production agricole traditionnelle, les populations de Long Khanh comptent désormais sur l’agrotourisme pour améliorer leurs revenus", indique Huynh Vu Bao Giang, chef de la coopérative d’agrotourisme de Binh Lôc.

Le week-end, les touristes affluent à Long Khanh. Tous les samedis, des programmes artistiques sont organisés pour faire découvrir aux visiteurs le don ca tài tu, l’art musical emblématique du Sud. Dông Nai abrite également de nombreux sites naturels exceptionnels comme le parc national de Nam Cat Tiên, l’île d'O Dông Truong, et des vestiges historiques intéressants. Les autorités provinciales souhaitent aujourd’hui développer un tourisme responsable et respectueux de l’environnement.

"Les autorités de Dông Nai misent aujourd’hui sur l’écotourisme. La province s’engage à moderniser les infrastructures routières pour faciliter l’accès entre les différents sites touristiques. Nous demandons aussi aux professionnels d’améliorer et de diversifier leurs  offres et services pour attirer plus de touristes", explique Nguyên Minh Thuc, chef de l’Association du tourisme de Dông Nai. L’écotourisme représente un secteur de développement très prometteur pour l’économie locale.

VOV/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.