21/08/2019 16:33
Des amoureux de la littérature française se sont réunis mardi 20 août au soir à l’Espace - Institut français de Hanoï - afin d’échanger autour du roman Les racines du ciel de Romain Gary.
>>Table ronde: Milan Kundera ou un nom immortel
>>Lancement du livre Saigon - Gìn vàng giu ngoc N°2
>>La langue de Molière disponible en librairie

Traduction en vietnamien du roman "Les racines du ciel" de Romain Gary, publiée par la maison d’édition Nha Nam.

Les racines du ciel (Rễ trời en vietnamien), un roman de l’auteur français Romain Gary datant de 1956, a été publié en juin 2019 en langue vietnamienne par la Maison d’édition Nha Nam. Traduit par Cao Viêt Dung, cet ouvrage a immédiatement attiré l’attention des amoureux de la littérature française au Vietnam. À cette occasion, le soir du 20 août, Nha Nam et l’Institut français de Hanoï (L’Espace) ont co-organisé une séance de discussion autour de ce fameux ouvrage.

Les racines du ciel parle d’un ancien prisonnier Morel, qui part en Afrique pour lutter contre la chasse aux éléphants après la Première Guerre mondiale. À cette époque, l’idée d’indépendance commence à se répandre sur le continent africain. L’histoire mêle plusieurs réflexions sur le monde moderne: la destruction de la nature, la sauvegarde des traditions, l’indépendance, la colonisation, la modernité et la dignité de l’être humain.

Après un bref résumé sur l’auteur et l’ouvrage, les intervenants ont orienté les discussions sur les valeurs que le roman transmet.

"Romain Gary montre toujours le bien. Personnellement, je trouve que +Les racines du ciel+ est un de ses romans les plus faciles à lire, qui cherche à nous exposer tous les bons aspects de la vie", a exprimé la chercheure littéraire Dang Thi Thai Hà.

"La protection des éléphants se place à côté de la protection des traditions et de l’indépendance. En fait, Romain Gary est un des premiers auteurs qui utilisent le terme ‘écosystème’ il y a plus de 60 ans", a partagé le chercheur littéraire Pham Xuân Nguyên.

Discussion sur "Les racines du ciel" et l’auteur Romain Gary, le soir du 20 août à L’Espace.

Surtout, les intervenants ont mis en lumièrele message essentiel de l’écrivain qui appel à la protection de l’Humanité. Pour eux, Les racines du ciel est une ouevre avant-garde, qui aborde tous les problèmes de la société actuelle: la dégradation de l’environnement par l’Homme, les conflits tradition-modernité et Occident-Orient, et l’esprit d’indépendance.

"Outre l’écosystème, Romain Gary voudrait évoque la protection des valeurs culturelles et humaines, celles qui sont toujours importantes pour la société actuelle", a confirmé Pham Xuân Nguyên.

"J’adore l’image de Morel au milieu du désert africain, de la savane. Il n’y a que nous qui sommes responsables de tous les changements de l’environnement et du monde", a rappelé Dang Thi Thai Hà.

À savoir que, Romain Gary est aussi le seul écrivain qui a remporté deux fois le prix Goncourt avec Les racines du ciel (en 1957) et La vie devant soi (en 1975 sous le pseudo de Émile Ajar). Les racines du ciel est le cinquième ouvrage de Romain Gary traduit et publié au Vietnam, après Chien blanc, La promesse de l’aube, Gros-câlin et La vie devant soi.

Texte et photos: Dang Duong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’IFC soutient le développement durable du tourisme au Vietnam et au Laos La société financière internationale (IFC), membre du Groupe de la Banque mondiale, va accorder un prêt de 87,5 millions de dollars à la compagnie immobilière BIM Land pour développer un projet d’infrastructures au service du tourisme au Vietnam et au Laos.