04/09/2020 23:45
L’économie vietnamienne pourra atteindre une croissance comprise entre 2% et 3% cette année, si elle parvient à maintenir la stabilité macroéconomique au cours des quatre derniers mois de 2020, a prévu vendredi 4 septembre le ministre et président du Bureau du gouvernement, Mai Tiên Dung.
>>Lutte contre le COVID-19 et lutte pour l'essor économique
>>Des solutions de percée nécessaires pour attirer les investissements étrangers

Le ministre et président du Bureau du gouvernement, Mai Tiên Dung,  lors de la conférence de presse, le 4 septembre à Hanoï.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Le ministre Mai Tiên Dung a déclaré, lors de la conférence de presse du gouvernement du mois d’août, qu’au milieu de la sombre perspective mondiale, le Vietnam continuait d’être placé par de nombreuses institutions internationales dans le groupe des économies à croissance positive.

Il a précisé qu’en août, l’indice des prix à la consommation n’avait augmenté que de 0,07% par rapport au mois précédent. Au cours des huit premiers mois de l’année, le décaissement des investissements publics a augmenté de 30,4%, un niveau record durant la période 2016-2020.

Les exportations ont augmenté de 1,6%, dépassant 174 milliards d’USD, auxquels les entreprises nationales ont contribué pour 61 milliards d'USD, soit une hausse de 15,3%. Ces chiffres étaient à l’origine de l’excédent commercial de 11,9 milliards de d'USD au cours de la période considérée.

La crise du coronavirus a continué de faire sentir ses efferts sur les ventes de détail et les services, ainsi que sur les petites et moyennes entreprises. Malgré la réduction de 2% du nombre de créations d’entreprises entre janvier et août, le nombre d’entreprises qui ont repris leurs activités progressé de 27,9%.

Selon le ministre Mai Tiên Dung, jusqu’en juillet dernier, le budget de l’État a consacré 3,8 milliards d'USD à la mise en œuvre de politiques de préférence fiscale et à la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

Aviation : le Vietnam ne reprendra ses vols
que vers des destinations sûres


Dans le même temps, a-t-il ajouté, en tant que président de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en 2020, le Vietnam a continué à aider d’autres pays à répondre au COVID-19 et a gagné l’estime de la communauté internationale.

Évoquant la réouverture des lignes aériennes internationales, il a assuré que le Vietnam ne reprendra ses vols que vers des destinations sûres, en tenant compte de la demande du marché mondial et du développement socio-économique des pays. En ce sens, il a affirmé que la réouverture se fera pas à pas avec rigueur.

Les exportations des entreprises vietnamiennes ont atteint 61 milliards d'USD en huit mois.
Photo : VNA/CVN

Après avoir souligné la nécessité d’options de quarantaine appropriées pour les étrangers entrant dans le pays, il a expliqué qu’à partir du premier septembre, toutes les personnes soumises à une quarantaine doivent payer les coûts des tests de dépistage du COVID-19.

Cette politique profitera aux centres de quarantaine et réduira la pression sur le budget de l’État, a-t-il déclaré.

Lors de la conférence de presse, le porte-parole du ministère de la Police, Tô An Xô, a donné plus de détails sur l’arrestation le 28 août du président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, accusé de détournement de documents secrets de l'État.

Auparavant, Nguyên Duc Chung avait été suspendu de ses fonctions pendant 90 jours pour enquête sur sa responsabilité dans trois affaires.

La première est liée à la contrebande, à la violation des règles de comptabilité et d’appel d’offres causant de graves conséquences, et au blanchiment d’argent dans la Compagnie de services commerciaux et techniques Nhât Cuong, au Département du plan et de l’investissement de Hanoï et à diverses agences connexes.

La deuxième affaire concerne la violation des réglementations de l’État relatives à la gestion et l’utilisation des biens de l’État causant leurs fuites et pertes à Hanoï.

La troisième consiste à l’appropriation illicite de documents secrets d’État. L’agence de police d’enquête a engagé des poursuites judiciaires contre trois accusés dans cette affaire.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Séjour chez l’habitant Le séjour chez l’habitant se multiplie de plus en plus au Vietnam. Cela contribue à diversifier les produits touristiques ainsi qu’à créer de nouvelles expériences pour les visiteurs afin de faire du Vietnam une destination attrayante.