07/05/2021 16:41
Des experts économiques de premier plan ont estimé que l'économie vietnamienne pourrait croître positivement en 2021, surpassant la pandémie de COVID-19.
>>Des secteurs d'exportation bénéficient des règles plus flexibles du RCEP
>>Le RCEP booste la participation du Vietnam aux chaînes d’approvisionnement
>>CIEM : Améliorer l'autonomie de l'économie pour profiter du RCEP

À l'intérieur de l'usine d'automobile de Hyundai Thành Công, à Ninh Binh (Nord). 
Photo : Duc Phuong/VNA/CVN

Selon le  ministère du Plan et de l'Investissement, des importants indicateurs socio-économiques montrent que l'économie du pays se redresse positivement et tend à se développer. Au cours des quatre premier mois de 2021, les ventes au détail totales des biens et services de consommation ont atteint plus de 1.695 milliards de dôngs, soit 70 milliards d'USD, en hausse de 10% par rapport à la même période de l'an dernier. Le chiffre d'affaires à l'exportation des marchandises est estimé à 103,9 milliards d'USD, en hausse de 28,3% en glissement annuel.

Selon l'économiste, Le Professeur associé-Docteur Dinh Trong Thinh, issu de l’Académie des finances, au cours des quatre premiers mois de 2021, le pays comptait près de 44.200 entreprises nouvellement créées (+17,5%) avec un capital enregistré total de 627.700 milliards de dôngs (+41%), soit 26 milliards d'USD, créant des emplois pour plus de 340.000 travailleurs (+7,8%).

Il s'agit d'un chiffre très optimiste, qui montre que les entreprises sont confiantes en la reprise de l’économie nationale.

Le Professeur associé-Docteur Nguyên Thuong Lang, de l’Université nationale d'économie, a également souligné que les indicateurs macroéconomiques sont bons, montrant que l'économie nationale est dans la bonne direction au cours des quatre premiers mois.

Développement industriel

"Des autres industries se développent, en particulier celles liées au commerce numérique. Avec cette dynamique de reprise, l'économie des mois suivants fonctionnera efficacement", a-t-il affirmé.

Intersection de la porte d'entrée dans le sud de la capitale, un des principaux travaux de circulation de Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Dr Nguyên Duc Do, directeur adjoint de l'Institut d'économie et de finance, a déclaré que l'économie, en général, était toujours dans le processus de reprise, et qu’elle avait besoin d'un soutien actif en termes de politiques et de mécanismes du gouvernement pour accélérer sa reprise.

Selon la Docteure Trân Thi Hông Minh, directrice de l'Institut central de gestion économique (CIEM), bien que le Vietnam soit l'un des rares pays à avoir réussi à contrôler l'épidémie de COVID-19, ouvrant la voie à la reprise et à la promotion de la production nationale, rouvrir l'économie en toute sécurité, mais il faut également élaborer un plan à long terme, dans lequel la réforme administrative devrait être renforcée et la motivation pour une réforme institutionnelle économique devrait être renforcée.

Selon Andrew Jeffries, directeur national de la Banque asiatique de développement (BAD) au Vietnam, l'économie vietnamienne devrait croître de 6,7% en 2021. Les moteurs de la croissance seront l'industrie, en particulier l'industrie manufacturière qui oriente les exportations ; l'investissement et le commerce. L'industrie devrait augmenter de 9,5% ; le secteur des services devrait se redresser avec une croissance de 6%...

Le commerce continuera d'être maintenu en 2021 grâce à la croissance des importations et des exportations, notamment avec deux grands partenaires commerciaux du Vietnam que sont les États-Unis et la Chine.

En outre, l'avantage du Vietnam est sa participation à des 15 accords de libre-échange avec la plupart des économies développées du monde, créant une dynamique pour les exportations.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.