28/04/2021 23:33
La croissance économique du Vietnam devrait rebondir à 6,7% cette année malgré la récente résurgence de la pandémie de nouveau coronavirus dans les pays voisins. Ce taux pourrait passer à 7,0% l’an prochain, selon un récent rapport de la Banque asiatique de développement.
>>La croissance de l’économie vietnamienne devrait atteindre 6,7% en 2021
>>Prévisions des organisations internationales sur l'économie vietnamienne en 2021

Point presse pour présenter le rapport sur les perspectives de développement de l’Asie 2021 de la BAD, le 28 avril à Hanoï.

"La consommation intérieure stagnante et la faible demande extérieure provoquée par la pandémie de COVID-19 ont ralenti l’économie du Vietnam l’année dernière, mais la dynamique de croissance restera forte cette année et l’an prochain, rendue possible par le succès du pays dans le contrôle de la propagation du coronavirus. Des risques importants demeurent encore cette année et l’an prochain, notamment l’émergence de nouvelles variantes de coronavirus et un retard dans le plan de vaccination du gouvernement". C’est ce qu’a déclaré Andrew Jeffries, directeur national de la Banque asiatique de développement (BAD) au Vietnam, lors du point presse pour le lancement du rapport "Perspectives de développement de l’Asie 2021" (Asian Development Outlook - ADO 2021), mercredi 28 avril à Hanoï.

L'ADO 2021 indique que la croissance économique du Vietnam sera stimulée par la fabrication manufacturière orientée vers l’exportation, l’augmentation des investissements et l’expansion du commerce. La dynamique de croissance devrait se poursuivre, grâce aux réformes en cours pour améliorer le climat des affaires et à la participation du Vietnam à 15 accords de libre-échange impliquant presque toutes les économies développées.

Toujours selon ce rapport de la BAD, la hausse des prix internationaux du pétrole et l’augmentation de la consommation intérieure devraient faire grimper l’inflation à 3,8% cette année et à 4,0% en 2022.

Une reprise économique plus rapide que prévu en Chine et aux États-Unis - deux partenaires commerciaux importants du Vietnam - augmenterait considérablement les perspectives de commerce et de croissance du Vietnam, indique le rapport. Cependant, la mise en œuvre inégale des programmes de vaccinations contre le COVID-19 dans le monde pourrait retarder le retour du Vietnam à sa forte croissance d’avant la pandémie, compte tenu de la dépendance du pays à l’égard du commerce extérieur. Une reprise rapide des investissements privés intérieurs peut aggraver le risque de bulles d’actifs, si le crédit n’est pas canalisé vers les secteurs de production.

L’ADO 2021 constate également que le Vietnam peut maintenir une croissance inclusive en atténuant l’impact de la pandémie sur la pauvreté et le revenu. Il exhorte le gouvernement vietnamien à adopter une stratégie durable à long terme pour aider les pauvres et les vulnérables à diversifier leurs moyens de subsistance grâce à des mesures telles que l’intensification de la formation professionnelle et la création d’un meilleur accès à la microfinance pour les nouvelles entreprises.

Fondée en 1966, la BAD compte 68 membres dont 49 de la région Asie-Pacifique. Dans sa stratégie, l’institution s’engage toujours en faveur d’une région Asie-Pacifique prospère, inclusive, résiliente et durable, tout en poursuivant ses efforts pour éradiquer l’extrême pauvreté.

Texte et photo : Bùi Phuong/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.