11/04/2018 21:08
Le Vietnam devrait continuer sa performance économique, avec une croissance du Produit intérieur brut (PIB) qui pourrait atteindre 7,1% en 2018 et 6,8% en 2019, selon un rapport de la Banque asiatique de développement (BAD) rendu public mercredi 11 avril à Hanoï.
>>La BAD estime les contributions du Vietnam dans le cadre de coopération du GMS
>>La BAD soutient Hô Chi Minh-Ville dans le développement des infrastructures urbaines
>>La BAD aide à promouvoir la croissance dans les provinces du Centre

Conférence de presse sur la publication du rapport de la Banque asiatique de développement, le 11 avril à Hanoï. Photo : Mai Huong/CVN

"Grâce à une gestion macro-économique efficace, la croissance du Vietnam se prolongera en 2018. Ce pays deviendra l'un des pays avec une croissance des plus rapides de la région", a indiqué Eric Sidgwick, directeur national de la BAD au Vietnam lors de la conférence de presse. "L’économie vietnamienne sera stimulée par le fort dynamisme du secteur de fabrication et d’exportation, une augmentation de la consommation domestique, l’implantation des entreprises d’investissements directs étrangers +IDE+ et des celles nationales, ainsi qu’une modernisation du secteur agricole", a-t-il ajouté.

Selon le rapport sur les perspectives du développement en Asie (Asian Development Outlook - ADO) 2018, l’inflation atteindrait 3,7% en moyenne cette année, contre 3,5% en 2017, et elle pourrait être de 4,0% en 2019 en raison de l’augmentation de la demande intérieure et des prix mondiaux des marchandises.

Promouvoir une croissance durable

Le Vietnam doit former de jeunes travailleurs pour attirer l’investissement étranger dans le secteur de fabrication. Photo : VNA/CVN

"La croissance de la mobilisation des recettes publiques du gouvernement en 2017 a permis de réduire la dette publique à 61,3% du PIB à la fin de 2017, contre 63,6% en 2016. L’assainissement budgétaire et l’inflation modérée favoriseraient la stabilité macro-économique", a remarqué M. Sidgwick.

En soulignant les potentialités de croissance stable du Vietnam, ce rapport a insisté les risques majeurs auxquels il fait face, dont l’augmentation du protectionnisme mondial.

L’échange commercial annuel du Vietnam dépasse maintenant 185% du PIB, ce qui en fait la deuxième économie la plus dépendante du commerce en Asie du Sud-Est, après Singapour.

Ce rapport recommande également de fournir des efforts pour résoudre le déficit de compétence du Vietnam visant à assurer le maintien de la croissance durable et équitable.

"Ces derniers temps, le Vietnam a mobilisé la main-d’œuvre jeune formée pour attirer l’investissement étranger dans le secteur de fabrication", a indiqué M. Sidgwick. "Toutefois, l’économie vietnamienne est complexe. L’écart entre le niveau des travailleurs et les besoin des entreprises sont de plus en grands. S’il n’est pas résolu, le déficit de compétences pourra devenir un obstacle majeur pour les ambitions de développement du Vietnam", a conclu M. Sidgwick.


Banque asiatique de développement

La BAD, dont le siège est à Manille (Philippines), a pour objectif général de réduire la pauvreté dans la région Asie-Pacifique en soutenant par ses actions la croissance économique et le développement durable.

Fondée en 1966, cette institution financière comprend 67 organisations, dont 48 en Asie-Pacifique.
 

Mai Huong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.