24/11/2019 14:15
Avec sa jeunesse férue de nouvelles technologies, le Vietnam a toutes les raisons d’être optimiste quant à l’avenir de son économie numérique.
>>Conférence internationale sur la transformation numérique et les villes intelligentes 
>>Quand la technologie numérique
et la presse vont ensemble

>>Journée de la sécurité de l'information Vietnam 2019
 
Que vous ayez besoin d’un taxi, un petit creux ou que vous cherchiez l’amour, vous trouverez des applications faites pour cela. Il y a même tellement d’entreprises et de start-ups qui s’adressent à leurs clients par ce biais qu’il existe maintenant n’importe quel type de services pour à peu près toutes les demandes. L’économie numérique, basée sur l’informatique, est maintenant un domaine pris au sérieux par les entreprises comme par les gouvernements, et à juste titre.

Le numérique offre de nouvelles occasions d’affaires aux entreprises, mais leur pose également de nombreux défis sur le plan des ressources humaines et de la cybersécurité des données. Photo : VNA/CVN

Environ 30 milliards d’USD en 2025

L’économie numérique a le vent en poupe au Vietnam. Son chiffre d’affaires est passé de 3 milliards d’USD en 2015 à 9 milliards en 2018. Selon les estimations de Google et Temasek, ce chiffre pourrait atteindre 30 milliards d’USD en 2025.
Le numérique est l’un des piliers de la croissance. Dans ce contexte, le Vietnam s’est activement engagé à mettre en place des infrastructures politiques et technologiques solides pour soutenir son développement.

Le chef du Département de l’e-commerce et de l’économie numérique, Dang Hoàng Hai, a informé que le pays recensait plus de 64 millions d’internautes sur 98 millions de Vietnamiens et que 57% de la population disposait d’un compte sur les réseaux sociaux. Le Vietnam se classe dans le Top 10 mondial quant au nombre de “gamers” (consommateurs de jeux vidéos), de comptes sur les réseaux sociaux et de plateformes vidéo en ligne. L’économie numérique apporte et apportera de grandes opportunités au Vietnam. Pourtant, le pays n’est pas encore tout à fait prêt pour l’exploiter au maximum en raison notamment du manque de politiques d’encouragement aux compagnies multinationales et locales. 

Pour saisir les opportunités de l’économie numérique, le Vietnam devrait déterminer des orientations et stratégies de développement. Le gouver-nement vietnamien a contribué activement au développement du numérique à travers la promulgation d’une série de politiques telles que le plan global sur le développement du commerce électronique ou le programme national sur le développement des hautes technologies jusqu’en 2020. Data61, une organisation australienne, prévoit que l’économie numérique contribuera à hauteur de 162 milliards d’USD au PIB national d’ici à 20 ans si le pays réussit sa transformation numérique.

L’économie numérique est née avec l’arrivée d’Internet. Au Vietnam, elle a commencé à se développer dans les années 2000 alors que 50% des Vietnamiens possédaient un smartphone. Le secteur connaît actuellement une forte progression grâce à l’industrie 4.0. Ces dix dernières années, l’économie numérique s’est continuellement développée au Vietnam. Cependant, il existe encore des faiblesses en termes de cadre juridique, de cybersécurité, de ressources humaines, d’application des technologies pour l’administration électronique…

Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Vu Dai Thang, a insisté sur la nécessité d’améliorer les réglementations afin d’attirer davantage d’investissements, avant d’appeler les entreprises à être plus actives et dynamiques dans l’application de solutions numériques.

L’économie numérique est aujourd’hui un vecteur de croissance, de productivité et de compétitivité des entreprises.  Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

S’adapter à la révolution numérique

L’économie numérique vietnamienne affiche actuellement le taux de croissance le plus élevé en Asie du Sud-Est. Il s’agit d’une “occasion en or” pour le secteur des technologies de l’information (TI) d’attirer les investisseurs étrangers. Pham Thiêt Hoa, directeur du Centre de promotion des investissements et du commerce de Hô Chi Minh-Ville (ITPC), a partagé que, selon le dernier rapport sur l’économie numérique de l’Asie du Sud-Est en 2019, l’économie numérique du Vietnam arrivait en tête dans la région, avec une croissance dépassant 40%/an. En particulier, Hanoï et Hô Chi Minh-Ville figurent parmi les dix villes les plus dynamiques du monde, selon City Momentum Index 2019. “La mise en œuvre de projets de construction de villes intelligentes, la promotion de programmes de start-ups créatives au Vietnam, et à Hô Chi Minh-Ville en particulier, créent des avantages pour les entreprises souhaitant déployer des produits basés sur une nouvelle plate-forme technologique”, a déclaré Pham Thiêt Hoa. De nombreuses opportunités commerciales sont largement ouvertes aux inves-tisseurs, a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’année, de nombreux grands projets, notamment d’investissements directs étrangers (IDE) dans le domaine des TI se sont implantés dans les provinces méridionales. Par exemple, Binh Duong a délivré une licence d’investissement au groupe japonais NTT dans un projet de fourniture de services Internet, d’un montant total de 171 millions d’USD. Dông Nai a accepté le projet de Fujitsu Vietnam Computer Products Company, dans la zone industrielle de Biên Hoà 2, d’un investissement supplémentaire de plus de
60,18 millions d’USD.

Face à un marché globalisé fortement concurrentiel et poussées par les ruptures technologiques, les entreprises vietnamiennes ont entamé leur mutation digitale. La révolution numérique les bouleverse en leur apportant des changements profonds au sein des modes de gestion. Les entreprises vietnamiennes doivent impéra-tivement tirer parti de cette nouvelle donne pour rester compétitives dans un contexte de concurrence internationale. Avec un ordinateur et un smartphone, une petite ou très petite entreprise pourra mener ses affaires à l’échelle mondiale. Cependant, afin de réussir la transition vers l’écosystème 4.0, les entreprises doivent s’y préparer. L’idée est de mettre en place un système intelligent, capable d’une plus grande adaptabilité dans la production et la distribution pour répondre plus rapidement aux besoins du marché.

Afin d’accompagner les entreprises vers cette transition numérique, le gouvernement vietnamien a d’ores et déjà mis en place de nombreuses mesures dont la création d’un écosystème 4.0, assure Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI). “Le réseau mondial de l’entrepreneuriat et les géants du  numérique tels que Google, Facebook ou Microsoft collaborent avec la VCCI. Les entreprises peuvent nous contacter pour adapter leur management, leur modèle de production ou de gouvernance à cette 4e révolution”, a-t-il précisé. Levier de la croissance de l’économie vietnamienne, l’inno-vation technologique exige un engagement de chaque entreprise et du gouvernement sur le long terme.
 
Thê Linh/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Des mesures visant à revitaliser le tourisme vietnamien Des experts se sont réunis lors de la session plénière du Sommet du tourisme du Vietnam 2019 qui s'est tenu à Hanoï le 9 décembre pour discuter des mesures visant à aider le tourisme vietnamien à s'envoler dans l'avenir.