06/06/2019 19:00
L’économie numérique a le vent en poupe. Au Vietnam, son chiffre d’affaires est passé de 3 milliards de dollars en 2015 à 9 milliards en 2018. Selon les estimations de Google et Temasek, ce chiffre pourrait atteindre 30 milliards de dollars en 2025.

>>Quatre scénarios pour l’avenir de l’économie numérique du Vietnam
>>Transformation numérique, une tendance inévitable au monde
>>Développement de l’économie numérique au Vietnam
 


Data61, une organisation australienne, prévoit que l’économie numérique contribuera à hauteur de 162 milliards de dollars au PIB du Vietnam d’ici à 20 ans si le pays réussit sa transformation numérique.

L’économie numérique est née avec l’arrivée d’internet. Au Vietnam, elle commence à se développer dans les années 2000 alors que 50% des Vietnamiens possèdent un smartphone. Vers la fin des années 2010, le secteur connaît une forte progression grâce à l’industrie 4.0.

Dào Dinh Kha, chef du Département des technologies de l’information du ministère de l’Information et de la Communication, indique: "Le nombre d’entreprises technologiques augmente sensiblement.  L'économie numérique est aujourd'hui un vecteur de croissance, de productivité et de compétitivité des entreprises".

Au Vietnam, l’économie numérique se développe principalement grâce au commerce électronique dont le chiffre d’affaires est évalué actuellement à 5,2 milliards de dollars. En 2017, 21 entreprises de technologies ont réussi à lever 83 millions de dollars, les plus grosses levées de fonds réalisées jusqu’à présent par des jeunes entreprises vietnamiennes. Les fusions-acquisitions dans le secteur du e-commerce sont aussi très animées.

Au cours des deux dernières années, plus de 3.000 start-up et une quarantaine de fonds d’investissement et business angels ont été créés. D’après les chiffres du ministère des Sciences et des Technologies, dans le domaine des transports, des sociétés telles que FastGo, Be, VATO développent et exploitent des applications mobiles capables de concurrencer les géants mondiaux Grab ou Uber. Mytour ou Luxstay sont des start-up vietnamiennes très connues dans le secteur du tourisme.

Pour accompagner la transformation numérique des entreprises, le gouvernement vietnamien accélère la mise en place de l’administration électronique. Le Vietnam a gagné 10 places dans le classement des nations de l’ONU en matière de gouvernance électronique.

Le ministre et président du bureau gouvernemental Mai Tiên Dung précise: "Nous prévoyons de créer un portail électronique pour les services publics au 4e trimestre de 2019. 
À compter de cette date, les particuliers et les entreprises pourront effectuer les démarches administratives en ligne. Les services les plus utilisés seront déployés avant. Cependant, pour y arriver, il faut que chaque entreprise et chaque individu possède un numéro d’identification. Or, ce n’est pas encore le cas aujourd’hui".

Le Vietnam dispose de tous les atouts pour développer durablement une économie numérique: il est doté d’une bonne infrastructure technologique et en 2018, 67% de sa population était connectée, soit 64 millions de personnes. Pour réussir sa transition numérique, le Vietnam doit aujourd’hui définir un plan d’action stratégique.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).