11/08/2020 22:59
La croissance économique de l'Indonésie connaîtra une contraction de 2% cette année, notamment à cause de la pandémie de COVID-19, selon l'agence de notation de crédit Fitch Ratings (Fitch).
>>La Banque d'Indonésie achète 5,66 milliards d’USD d'obligations d'État du gouvernement
>>L'Indonésie prend des mesures spéciales pour stimuler l'économie nationale

Un marché au bord d'une route à Surabaya, en Indonésie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon Fitch, l'économie indonésienne connaîtra un rebond à 6,6% de croissance en 2021, en partie grâce à un effet de base faible. Fitch prévoit  aussi que la dynamique de croissance se poursuive à 5,5% en 2022,  soutenu en partie par le gouvernement sur le développement des infrastructures.

Le gouvernement indonésien a rapidement réagi à la crise avec un large éventail de mesures de secours pour soutenir les ménages et les entreprises, y compris les PME, selon Fitch.

En effet, le gouvernement de ce pays a accordé une enveloppe de 695.000 milliards de rupiah (47,93 milliards d'USD), soit 4,4% du PIB via des transferts directs en espèces, la fourniture d'aliments de base, des garanties et des incitations fiscales.

Fitch a estimé que le gouvernement indonésien devrait reprendre son adhésion au plafond de déficit de 3% du PIB d'ici 2023, conformément à son intention déclarée.

Cette agence a noté que les dépenses publiques plus élevées et des revenus plus faibles devraient entraîner une hausse du déficit budgétaire d'environ 6% en 2020, contre 2,2% en 2019.

Fitch s'attend à ce que le déficit se réduise à 5,0% en 2021 et 3,5% en 2022, car la plupart des dépenses liées à la pandémie devraient être temporaires.

Dans le même temps, la dette des administrations publiques devrait atteindre 36,7% du PIB en 2020, contre 30,6% en 2019, et culminer à 39,1% en 2022.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.