03/07/2018 18:48
La croissance économique sans la dépendance à l’investissement ; le développement des sciences et techniques, des services, du commerce et du tourisme ; l’augmentation de la vente au détail, l’augmentation du nombre d’entreprises nouvellement créées et du nombre de projets d’investissement étranger… sont la peinture positive de l’économie de la mégapole du Sud au premier semestre de l’année.
>>Hô Chi Minh-Ville: 2,45 milliards de dollars de devises étrangères au 1er semestre
>>Hô Chi Minh-Ville cherche à améliorer sa qualité de croissance et sa compétitivité
>>Hô Chi Minh-Ville ambitionne de devenir un centre commercial en Asie du Sud-Est

Au premier semestre, le PIB de Hô Chi Minh-Ville s’est chiffré à 585.000 milliards de dôngs, une hausse de 7,86% sur un an.
Photo: Ngoc Hà/VNA/CVN

La croissance économique de Hô Chi Minh-Ville continuera d’augmenter mais lentement et la recette budgétaire a atteint près de 184.000 milliards de dôngs, réalisant 48,69% des prévisions, a estimé Nguyên Thanh Phong, président du Comité populaire municipal, lors d’une réunion sur le développement socio-économique de la ville au cours des six premiers mois, tenu le 3 juillet.

Plus précisément, au premier semestre, le PIB de la ville s’est chiffré à 585.000 milliards de dôngs, une hausse de 7,86% sur un an. La valeur totale de vente au détail et des services ont atteint 510.190 milliards de dôngs (+12,5%). Le chiffre d'affaires total des exportations a atteint 18,12 milliards de dollars (+7,6%).

Au premier semestre, près de 21.500 entreprises ont été créées avec un capital prescrit de plus de 249.000 milliards de dôngs et 483 projets d’investissement direct étranger ont été autorisés avec un fonds cumulant 486,5 millions de dollars. Ces projets vont pour l’essentiel dans l'industrie de transformation, l’industrie manufacturière, l'immobilier, la vente au détail et en gros.

Bien que l'économie de la ville ait obtenu des résultats satisfaisants, certains désavantages persistent, en particulier pour l'industrie. La proportion de quatre industries clés ne représente que 10% du PIB tandis que celle de la transformation des aliments représente 2,97% ; la fabrication mécanique, 2,54%.

Face à cette situation, Nguyên Thanh Phong a recommandé aux organes concernés de tenir une conférence pour écouter les entreprises partager leurs difficultés, ce afin de trouver les solutions optimales.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.