30/01/2020 18:12
Le développement de l'économie circulaire est la solution pour assurer une croissance durable au Vietnam, a déclaré le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà.
>>L’économie circulaire, le nouveau modèle à adopter
>>Pour développer l’économie circulaire au Vietnam

Le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Dans un article figurant dans le livre Forecast 2020 : Destruction/Reconstruction", publié par l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA) avec un droit d'auteur de l'organisation internationale de médias Project Syndicate, le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement, Trân Hông Hà, a évalué cette vision correspond aux tendances mondiales.

Il a souligné le rôle de l'économie circulaire, en particulier dans le contexte d'expansion démographique, de croissance de la production, de  rareté des ressources naturelles, de dégradation de l'environnement et d'impacts croissants du changement climatique.

Par rapport au modèle traditionnel, l'économie circulaire montre la responsabilité de chaque nation dans la résolution des défis mondiaux causés par la pollution et le changement climatique, tout en améliorant la compétitivité de l'économie.

En outre, il optimise l'utilisation des matières premières, réduisant ainsi l'exploitation des ressources naturelles et minimisant les déchets et les coûts de traitement de ceux-ci, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, l'économie circulaire permet aux entreprises de réduire le risque de crise de surproduction et de manque de ressources, de créer plus d'emplois et de possibilités d'investissement, de réduire les coûts de production et d'augmenter les chaînes d'approvisionnement, a-t-il ajouté.

Il a déclaré que le Vietnam peut acquérir des expériences de pays avancés dans le développement de l'économie circulaire, ainsi que profiter du transfert de technologies visant à dynamiser ce modèle économique.

Il a souligné que le Parti et l'État ont adopté de nombreuses politiques sur la construction d'un modèle de croissance durable, le renforcement de la gestion des ressources naturelles, la protection de l'environnement en écho au changement climatique et l'intensification du recyclage.

En outre, il a apprécié l'amélioration de la sensibilisation du public à l'utilisation durable des ressources et à la protection de l'environnement, ainsi que l'émergence de certains modèles d'économie circulaire.

Ces facteurs constituent des conditions favorables au développement de ces modèles économiques au Vietnam, selon le ministre.

Cependant, il a reconnu le manque de politiques efficaces pour stimuler l'économie circulaire, ainsi que d'entreprises ayant les capacités technologiques suffisantes pour recycler et réutiliser les produits usagés.

Il est difficile de changer l'habitude de consommer des produits en plastique à usage unique, a-t-il reconnu, ajoutant que les PME, qui représentent la majorité des entreprises du pays, sont confrontées à des difficultés de renouvellement technologique en raison du manque de ressources financières.

Améliorer le cadre juridique

Le Vietnam veut promouvoir le rôle de l'économie circulaire vers le développement durable. Photo : VNA/CVN

Pour promouvoir l'économie circulaire au Vietnam, notamment sur la période 2020-2030, il a proposé d'améliorer le cadre juridique afin de clarifier les responsabilités  dans la collecte, le tri et le recyclage des déchets.

En plus d'appliquer des normes environnementales compatibles avec les exigences des pays développés, le Vietnam doit offrir des politiques préférentielles à l'industrie environnementale et promouvoir le développement du marché des sous-produits et des déchets, afin de convertir les déchets en ressources secondaires, a-t-il insisté.

Il a également appelé à concevoir une stratégie pour remplacer les produits en plastique à usage unique par des matériaux respectueux de l'environnement.

Pour changer le modèle économique, il est essentiel de réduire la dépendance aux énergies fossiles et à l'hydroélectricité, d'attirer de manière sélective des projets d'investissement et de concevoir une feuille de route pour l'innovation technologique basée sur les économies d'énergie et l'utilisation efficace, ainsi que la réduction des déchets.

Il a également suggéré de créer des zones de recyclage interrégionales et une base de données sur les déchets.

D'autres mesures avancées sont d'élargir l'accès des entreprises aux ressources financières et aux technologies,  améliorer la sensibilisation du public, stimuler l'application des technologies de pointe dans la gestion et le traitement des déchets et promouvoir la coopération dans la recherche de solutions visant à accroître l’efficacité de la consommation.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Vietnam suspend l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens Le Vietnam suspendra, après 00h00 samedi 29 février (heure locale), l'exemption de visa pour les citoyens sud-coréens, dans le cadre des efforts visant à prévenir la propagation des maladies causées par le SARS-Cov-19 (COVID-19).