28/03/2017 09:56
Habitant dans la capitale de la mode, la jeune Pham Hiên Trang (plus connue sous le pseudonyme Miu) était la seule bloggeuse vietnamienne invitée à la Semaine de la mode à Paris 2017. Bien que n’ayant jamais suivie d’études de mode, elle est devenue à l’âge de 25 ans la nouvelle sensation vietnamienne consacrée par les magazines nationaux et internationaux. Découvrez l’histoire de la pionnière des fashionistas du Vietnam.
>>Première styliste vietnamienne à la Paris Fashion Week 2017
>>La culture traditionnelle : la nouvelle source d’inspiration des stylistes 
>>Semaine de la mode internationale du Vietnam automne-hiver 2016

Miu (droite) à côté de la chanteuse franco-canadienne Cœur de Pirate aux défilés de H&M à la Semaine de la mode à Paris 2017.
Photo : NVCC/CVN

Née à Hanoï dans une famille de couturier, Miu (Pham Hiên Trang) baigne dans le monde de la mode depuis son enfance. Elle s’orienta néanmoins vers des études de marketing à l’Université de Paris-Sud après avoir fini son cursus scolaire en français au lycée Hanoï-Amsterdam. Profitant de l’occasion d’être dans un des centres mondiaux de la mode, Miu laissa parler sa passion pour la mode en participant à plusieurs événements et défilés.

«Mon rêve est de devenir styliste ici à Paris, confie-t-elle. Et si l’objet de mes études n’est pas la mode, connaître le marketing ne peut être qu’un plus pour réussir dans cet univers très fermé», ajoute-t-elle.

Une bloggeuse de plus en plus suivie

L’image de Miu pendant la Semaine de la mode à Paris 2017 dans le magazine +Vogue+.
Photo : NVCC/CVN

Dès son premier été en France, Miu a décidé de ne pas retourner au Vietnam pour consacrer un maximum de temps à sa passion et se donner les moyens de réaliser son rêve. Après plusieurs refus de candidature, elle a fini par devenir vendeuse pour la marque espagnole Bimba & Lola, lui permettant ainsi d’approfondir ses connaissances au coeur du quartier du Marais. Une fois cette première étape franchie, elle a réussi à décrocher plusieurs stages au sein de prestgieuses maisons de mode comme Givenchy, Prada, Balenciaga et Isabel Marant.

En plus d’élargir son horizon en travaillant pour plusieurs entreprises, elle eut la chance d’occuper de nombreux postes, lui permettant ainsi de connaître l’intégralité de la chaîne de production et de commercialisation des diverses collections. Elle fut successivement conseillère de vente, assistante de communication, assistante-manager de boutique, designer graphique et contrôleuse qualité des produits. «Chaque poste a été une occasion de rencontrer de nouvelles personnes et d’acquérir de nouvelles connaissances, raconte Miu. J’essaie toujours de m’adapter au mieux à chaque situation pour maitriser tous les secrets du métier», dit-elle.

Finaliste du concours de Miss Printemps, organisé par les étudiants vietnamiens de France, Miu a profité de cette occasion pour collaborer avec une autre jeune fashionista répondant au nom de Thy Thu. Les partenaires ont ouvert leur blog ThyThu&Miu fin 2014 dans le but de partager leurs goûts en terme de mode et de style de vie. Deux ans plus tard, Miu ouvrait son propre blog Yaymiu en poursuivant en paralèlle un master en administration des affaires (e-business) à l’École supérieure de gestion de Paris.

«Dans les pays connus pour leurs qualités dans le domaine de la haute couture, bloggeur ou +digital influencer+ est un métier réputé influençant largemement la créativité et les stratégies commerciales des maisons de mode, précise-t-elle. Mais le Vietnam n’a pas encore atteint ce stade. À long terme, j’aimerai pouvoir dire que je suis fière d’être une bloggeuse mode au Vietnam», explique-t-elle.

Le succès au rendez-vous

Photo de Miu à Paris dans le magazine vietnamien +Herworld+ en avril 2016.
Photo : NVCC/CVN

Le blog de Miu regroupe aujourd’hui quatre jeunes vietnamiens, tous anciens étudiants en France. Leur but consiste à se démarquer en présentant des styles à mi-chemin entre leur pays d’origine et leur pays d’étude et ce via quatre rubriques (Mode, Styles de vie, Beauté et Faits Divers). Coloré, dynamique, innovant et interculturel, le blog a attiré toute de suite l’attention de milliers jeunes vietnamiens lors de son lancement.

Cette visibilité croissante lui permet d’accéder à plusieurs défilés en France et au Vietnam depuis 2015. De la même façon, divers grands noms de la mode lui ont demandé de produire des revues et critiques à propos de leurs créations, on trouve : Isabel Marant, John Galliano, Guo Pei, Alexis Mabille, Manish Arora, H&M, etc. Par effet boule de neige, son blog est de plus en plus cité dans la presse mondiale spécialisée : Women’s Wear Daily, Pop Sugar, Business of Fashion, Fashionista, Vogue, Elle, et Grazia ont ainsi déjà relayé plusieurs fois ses publications. Elle est en conséquence devenue incontournable dans le domaine de la mode au Vietnam et enchaine les interviews dans des magazines comme Herworld, Barcode, ou H2T. Miu fut par ailleurs la seule bloggeuse vietnamienne invitée Semaine de la mode à Paris 2017, saison printemps-été, qui avait lieu début de mars.

Photo de Miu à Hanoï dans le magazine vietnamien +H2T+, février 2017.
Photo : NVCC/CVN

«Avoir un blog n’est pas simplement poster de jolies photos et attendre les réactions. Pour entretenir la curiosité des lecteurs et se démarquer de la concurrence, il faut faire des recherches, établir des statistiques et procéder à des évaluations, avoue Miu. Ce métier me donne la chance de développer mes compétences personnelles, d’élargir mon réseau professionnel et surtout de vivre à fond ma passion pour la mode», s’exclame-t-elle. Et il parait clair qu‘elle ne saurait s’arrêter en si bon chemin : un projet de livre d'art édité en vietnamien et compilant le meilleur des publications du blog est prévu pour cet été.

Un avenir prometteur semble se tracer pour la jeune mordue de mode.
 
Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.