26/08/2019 17:34
Le yuan repartait nettement à la baisse lundi 26 août, touchant ses plus bas niveaux depuis plus de 11 ans face au dollar, sur fond d'embrasement de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis.
>>Chine: les IDE en hausse de 7,3% au cours de la période janvier-juillet
>>Pékin laisse chuter le yuan et les marchés dévissent
>>La monnaie chinoise au plus bas depuis 2010, à plus de 7 yuans pour un dollar

Des billets de 100 yuan dans une banque de Shanghai. Photo: AFP/VNA/CVN

À 10h15 de Shanghai (02h15 GMT), la monnaie chinoise cotait 7,1449 pour un dollar, en repli de 0,69% par rapport à la clôture de vendredi. Il s'agit de son niveau le plus bas depuis le premier trimestre de 2008. Ce décrochage survient alors que la Chine a annoncé vendredi soir 23 août qu'elle allait relever ses droits de douane sur des produits américains représentant 75 milliards de dollars d'importations annuelles.

Washington a répliqué immédiatement en annonçant des hausses plus fortes que prévu des droits de douane supplémentaires qui doivent entrer en vigueur en septembre puis en décembre. Le président Donald Trump a en outre tétanisé les milieux d'affaires américains en les sommant de cesser de faire des affaires avec la Chine. La devise de Pékin avait déjà brutalement cédé du terrain début août peu après l'annonce par M. Trump d'une extension des droits de douane punitifs frappant les produits chinois à la quasi-totalité du commerce de Pékin.

Le yuan n'étant pas librement convertible mais étroitement contrôlé par le gouvernement chinois, Washington a officiellement accusé Pékin de "manipuler" sa monnaie dans le but de soutenir ses exportations. La Chine et les États-Unis sont engagés depuis plus d'un an dans un bras de fer commercial qui s'est traduit par l'imposition réciproque de droits de douane punitifs sur plus de 360 milliards de dollars d'échanges annuels.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.