17/11/2019 16:35
Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.
>>Journée du Volontariat français au Vietnam 2019
>>La résidence de France, une demeure plus que centenaire
>>Dynamiser la coopération entre HCM-Ville et les localités françaises

À l’intérieur du navire.

Une visite exclusive du navire a été organisée le 16 novembre, conduite par le commandant et capitaine du navire, Michel Quioc, en présence du consul général de France, Vincent Floreani, d’invités ainsi que de nombreux médias.

Le Pélarouse, du groupe français Ponant, mis en opération il y a un an, est le premier des six navires de la gamme Ponant Explorersde luxe à gagner le port de Sài Gon (Hô Chi Minh-Ville). D’une longueur de 132 m et d’une hauteur de 28 m, il dispose de 87 cabines et suites, et transporte quelque 300 croisiéristes, y compris les membres de l’équipage.

À bord, les meubles et commodités ainsi que les moteurs consomment moins d’énergie, contribuant ainsi au respect de l’environnement. On y trouve un restaurant panoramique, un grand salon, une boutique, une piscine, un salon observatoire, un théâtre, un espace détente avec spa, fitness, un sauna, ainsi qu’un bar sous l’eau.

Des coopérations prometteuses en matière de tourisme

Ponant est une compagnie française unique de croisières ainsi que leader mondial d’expéditions de luxe. Elle propose des destinations exceptionnelles sur des navires de petite capacité incarnant un mode de vie "à la française". Pour Le Lapérouse, son parcours de croisière dure en moyenne une à deux semaines. Et le tarif varie entre quatre et cinq mille euros en fonction de la durée de la croisière et de la cabine du bateau.

Michel Quioc, commandant et capitaine du yacht Le Lapérouse, donne des indications sur le contrôle du navire au consul général de France, Vincent Floreani, et aux visiteurs.

Avant d’arriver à Hô Chi Minh-Ville, le navire est passé par le Japon. Après le Japon, il a embarqué en Chine, à Shanghai, puis à Hong Kong (Chine). Depuis Hong Kong, Le Lapérouse a longé les côtes vietnamiennes, après sa visite à Hai Phong, à la baie de Ha Long (Nord), puis à Son My ainsi qu’à Dà Nang (Centre), a informé le capitaine Michel Quioc. Et d'ajouter : Le deuxième navire identique à Le Lapérouse rendra visite à l’Asie l’année prochaine".

Il effectue entre 30 et 35 croisières par an. En septembre, octobre et novembre, les croisières se font généralement en Asie, entre le Japon, la Chine et le Vietnam. Au mois de décembre, elles arrivent souvent en Australie en passant par l’Indonésie. Entre janvier, février et mars, ce sera la Nouvelle-Zélande. En avril et mai, le bateau remonte vers les îles du Pacifique comme la Calédonie, le Vanuatu, les îles Salomon et la Guinée.

"Cette visite du Lapérouse permet aux croisiéristes de découvrir la mégapole du Sud ainsi que d'autres sites du Vietnam comme Hai Phong, Dà Nang, Son My et la baie de Ha Long", a informé Michel Quioc.

Lors de la visite du navire, Vincent Floreani, consul général de France à Hô Chi Minh-Ville, est convaincu que la visite du Lapérouse renforcera la connaissance du Vietnam chez les croisiéristes internationaux, et elle promet également des coopérations prometteuses en matière de tourisme entre le Vietnam et la France.

Texte et photos : Truong Giang/CVN







 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.