02/04/2018 23:05

>>Alerte sur la dégradation des sols et son impact sur les humains
>>Clôture d'une conférence de l'ONU avec l'engagement mondial de stopper la désertification

La préfecture d'Aksu dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang dans le Nord-Ouest de la Chine projette de planter environ 70.000 hectares d'arbres pour stopper l'expansion du plus grand désert du pays, le Taklamakan. Le département des forêts local compte achever les plantations d'ici 2020. Environ 3,4 millions de personnes à Aksu, dans la bordure nord du Taklamakan, ont planté quelque 13,4 millions d'arbres depuis 1986. Les forêts d'Aksu couvrent actuellement 6,8% de la superficie de la préfecture. Le désert de Taklamakan occupe une superficie de plus de 330.000 kilomètres carrés. L'humidité moyenne a augmenté de 4% au cours des dix dernières années grâce aux nouvelles forêts.

 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.