18/02/2019 23:17
Le premier concert de l'Orchestre symphonique national du Vietnam en 2019 aura lieu jeudi 21 février à l’Opéra de Hanoï avec la participation du violoniste talentueux Bùi Công Duy et de l’organiste Trân Ngoc Son.
>>Voyage au cœur de la musique européenne
>>Concert : Hô Chi Minh-Ville vibrera au son de la "Mélodie d’automne" 2017

Le violoniste Bùi Công Duy. Photo: CTV/CVN

Le concert sera donné sous la baguette du chef d’orchestre japonais Honna Tetsuji. Lors de ce concert, les mélomanes de la capitale auront l’occasion d’écouter des œuvres excellentes du compositeur romantique français Louis Hector Berlioz dont l’opéra Le Freyschütz, à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort. 

L’artiste d’élite Bùi Công Duy va interpréter le Concerto pour violon n°2 en mi mineur, opus 64, du compositeur F. Mendelssohn; et l’organiste Trân Ngoc Son la Symphonie N°3 en do mineur, op. 78, du compositeur français Saint-Saëns.

Le premier concert de l'Orchestre symphonique national du Vietnam en 2019 aura lieu le 21 février à l’Opéra de Hanoï avec la participation du violoniste talentueux Bùi Công Duy et de l’organiste Trân Ngoc Son.

Le premier concert de l'Orchestre symphonique national du Vietnam en 2019 aura lieu le 21 février à l’Opéra de Hanoï avec la participation du violoniste talentueux Bùi Công Duy et de l’organiste Trân Ngoc Son.

VNA/CVN

 

Biographie de Hector Berlioz

Hector Berlioz (1803-1869) est un compositeur de musique classique et chef d'orchestre français. Il est célèbre pour avoir notamment composé Symphonie fantastique et La Damnation de Faust. En 1829, Hector Berlioz publia Huit scènes de Faust, projet qui, près de 20 ans plus tard, devint après quelques remaniements la célèbre Damnation de Faust. En 1830, Hector Berlioz composa la Symphonie fantastique.

La même année, le compositeur remporta le prix de Rome grâce à sa cantate Sardanapale, lui permettant ainsi de s'installer à l'académie de France à Rome. En 1838, il composa Bienvenuto Cellini pour une représentation à l'Opéra de Paris. De 1842 à 1868, il effectua de nombreuses tournées en tant que chef d'orchestre partout en Europe. Parallèlement, il publia en 1843 le Traité d'instrumentation et d'orchestration modernes. En 1866, Hector Berlioz tomba malade à la suite de la mort de sa femme Marie, puis de son fils Louis. Il décida en 1868 de se retirer à Nice; il contracta deux congestions cérébrales durant son séjour. Hector Berlioz est décédé le 8 mars 1869 à Paris.
 



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.