21/06/2021 16:54
Situé dans la commune de Phan Hiêp, district de Bac Binh, Binh Duc est le dernier village de poterie traditionnelle de la province de Binh Thuân (Centre). Étape incontournable pour les amateurs d’art et de céramique, ce petit village est inscrit sur la liste des patrimoines culturels immatériels nationaux depuis 2012.
>>Exposition : des histoires racontées dans la céramique d'art
>>L’art ancestral de la poterie Cham se perpétue dans le Vietnam moderne

À Binh Duc, les potiers n’utilisent ni tour ni four.
Photo : VOV/CVN

La poterie et le tissage des brocatelles sont deux des métiers traditionnels exercés par les Cham dans la province de Binh Thuân. Parmi les 26 villages Cham que compte la province, Binh Duc est désormais le seul endroit où sont encore fabriquées des poteries selon des techniques artisanales pluricentenaires.

"Comme je n’ai pas de parents, j’ai appris le métier auprès de mes voisins quand j’avais 15 ans pour gagner ma vie. À 44 ans, j’ai eu l’occasion d’aller au Japon pendant deux mois et j’ai pu échanger sur les différentes techniques. Les Japonais ont beaucoup apprécié la céramique vietnamienne", raconte Don Thi Hiêu, une potière du village.

À Binh Duc, les potiers n’utilisent ni tour ni four. Ici, la cuisson est réalisée exclusivement avec du bois et en plein air. Autrefois prospère, le village s’est retrouvé, il y a quelques années, à manquer de matières premières (bois et argile en particulier) et a vu l’apparition de la production industrielle et d’une forte concurrence.  Le nombre d’ateliers céramiques est alors passé de 100 à 64.

Soucieuses de préserver le savoir-faire ancestral du village et de maintenir son économie, les autorités provinciales ont entrepris d’approvisionner les artisans en argile. À la fin de l’année 2020, elles sont parvenues à trouver une importante réserve d’argile dans le village de Hai Thuy, rattaché au district de Bac Binh.

"Suite à la demande du service local de la construction, nous avons décidé de céder trois hectares de terre sur lesquels les potiers pourront extraire de l’argile", dit Huynh Duy Khôi, vice-président du comité populaire dudit district.

"Nous souhaitons accueillir des investisseurs qui nous aideront à sauvegarder notre métier de potier, à promouvoir notre marque de céramique et à faire de Binh Duc une destination touristique", indique Vo Van Hoà, directeur du Service provincial de l’industrie et du commerce.

Attachées à l’extraordinaire savoir-faire de ses artisans  potiers, les autorités de Binh Thuân souhaitent inscrire le métier de potier ancestral de Binh Duc sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente de l’UNESCO.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.