03/04/2016 17:08
Le Centre d'étude du Vietnam de l’Université nationale de Kiev (Ukraine) est entré en fonction en septembre 2015, dans le but de développer les recherches et l’enseignement du vietnamien comme langue étrangère pour les lycéens qui vont faire leurs études universitaires et souhaitent acquérir des connaissances sur les langues orientales.
>>Promotion du tourisme vietnamien en Ukraine

L'enseignant Vu Tuân Hoàng donne un cours de littérature vietnamienne à Kiev.
Photo : CTV/CVN

La mise en ​service du centre d'étude du Vietnam ​va permettre d'intensifier les relations ​dans l'éducation et la formation entre les deux pays.

Hà Thi Vân Anh, une enseignante du centre, estime que faire rayonner la culture vietnamienne ​sur les cinq continents ​par l'intermédiaire des médias pour intégrer le monde n’est pas suffisant. Il faut propager le vietnamien dans le monde entier. Pour faciliter l’enseignement d​e notre langue, elle a dû traduire en vietnamien des documents ou livres de référence en russe ou en ukrainien et puis rédiger elle-même les leçons dont les sujets se rapportent à la vie quotidienne de sorte que les élèves puissent les assimiler facilement. Elle prévoit de rédiger des leçons sur la grammaire vietnamienne générale pour les débutants avec les règles grammaticales les plus simples.

La section de vietnamien comprend cinq enseignants dont deux Ukrainiens et trois Vietnamiens, tous qualifiés et passionnés du vietnamien. À commencer par Victoria Musiychuk, docteur spécialiste du Vietnam, une enseignante qui se soucie toujours de développer la langue vietnamienne en Ukraine.

Victoria Musiychuk a fait simultanément ses études à l’Université nationale Taras-Chevtchenko de Kiev et à l’Université nationale de Hanoi. Avec sept années d’études et de recherches au Vietnam, elle est l​a première spécialiste du Vietnam diplômée en Ukraine. Elle rêve de rédiger un dictionnaire ukrainien-vietnamien et est en ​train de faire des recherches, avec le groupe de traducteurs du centre d'étude du Vietnam sur les ouvrages culturels internationaux tels que le recueil des œuvres en proses du grand poète Taras Chevtchenko et celui des meilleures nouvelles des écrivains vietnamiens.

Propager la littérature vietnamienne en Europe

L’écrivain-traducteur Vu Tuân Hoàng est lui aussi un enseignant qui donne des cours de littérature vietnamienne ​dans ce centre. Pour lui, faire rayonner la littérature vietnamienne à l’étranger est le rêve de nombre d’écrivains vietnamiens.

Selon lui, attirer les lecteurs étrangers et les faire lire la littérature vietnamienne est un travail difficile mais faisable avec l’aide d'étudiants ​maîtrisant bien la langue. S’ajoutent à cela les deux projets en déploiement ​du centre consacrés aux livres bilingues, lesquels serviront de manuels scolaires aux élèves et même à la diaspora.

Pour l’enseignant Vu Tuân Hoàng, l’enseignement du vietnamien et de la littérature vietnamienne contribue à développer et à consolider la compréhension mutuelle entre les peuples vietnamien et ukrainien. En qualité d’écrivain, de traducteur de la littérature et d’enseignant, Vu Tuân Hoàng s’est fixé comme objectifs de faire connaître aux lecteurs vietnamiens les œuvres de l’écrivain Taras Chevtchenko et de traduire en ukrainien et en russe les meilleures nouvelles de la littérature vietnamienne.

Récemment, lors d'une rencontre en l’honneur du 202e anniversaire du grand poète, écrivain Taras Chevtchenko, tenue à l’Université nationale Taras-Chevtchenko de Kiev, Vu Tuân Hoàng a eu l’honneur de prononcer, au nom des enseignants vietnamiens, un discours sur la vie et la carrière professionnelle de ​cet auteur et les projets de traduction de ses œuvres en vietnamien. Il a aussi pu présenter largement la littérature vietnamienne aux étudiants, enseignants et amis internationaux.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.