03/12/2020 19:48
Le secteur de la sylviculture devrait exporter pour 12,6 milliards de dollars en 2020, ce qui lui permettrait au bois/produits en bois d’être l’un des dix premiers produits d’exportation du Vietnam.
>>Protection des ressources forestières
>>La foresterie communautaire, un outil efficace contre la pauvreté

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung prend la parole lors du colloque, le 1er décembre.
Photo : VNA/CVN

Un colloque intitulé "Des solutions pour stimuler la production, la transformation et l’exportation des produits sylvicoles pour 2021-2025" a été organisé le 1er décembre à Nghê An (Centre).

Le secteur de la sylviculture devrait exporter pour 12,6 milliards de dollars en 2020, ce qui lui permettrait au bois/produits en bois d’être l’un des dix premiers produits d’exportation du Vietnam.

Avec ce résultat, le Vietnam demeurerait en tête dans la région ASEAN en termes de valeur d’exportation des produits sylvicoles, le 2e en Asie et le 5e dans le monde.

Maintenant une bonne croissance installée depuis plusieurs années et portée par une demande mondiale croissante, le secteur s’est assigné l’objectif de réaliser un chiffre d’affaires à l’export de 14,5 milliards d'USD en 2021 et de 20 milliards en 2025.

Prenant la parole lors de ce colloque, le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung a rappelé l’interaction forte existant entre la protection des ressources forestières, le développement durable et l’incitation à la participation de la population aux programmes de reboisement.

"Il faut faire de la sylviculture un moteur de la croissance et un maillon des chaînes de valeur mondiales. Il est nécessaire de développer des services dérivés et de développer un label vietnamien pour les meubles de qualité. De plus, augmenter la superficie de forêts ayant reçu la certification de gestion forestière conforme aux normes internationales pour atteindre 300.000 hectares en 2020 à un million en 2025 devrait être une priorité", a-t-il souligné.

Lors de la 10e session de l’Assemblée nationale tenue en novembre dernier, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exigé d’ici 2025 de planter un milliard d’arbres. Un message très important qui répond non seulement aux exigences du développement économique mais encore à celles de protection de l’environnement et d’assurance de la qualité de vie des populations.

"Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural doit concrétiser rapidement ce message du Premier ministre par des plans d’action et programmes concrets", a demandé Trinh Dinh Dung. 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Le festival Têt Viêt 2021 s’est ouvert à Hô Chi Minh-Ville Le festival du Têt Viêt 2021 (2e édition) a été inauguré en soirée du 21 janvier au parc Lê Van Tam, à Hô Chi Minh-Ville, dans une ambiance bon enfant, avec au menu de nombreuses activités spectaculaires et commerciales d’accueil du Nouvel An lunaire, qui approche à grand pas.