22/12/2017 16:57
L'année prochaine, le Vietnam espère produire et fournir un approvisionnement suffisant en vaccins contre la fièvre aphteuse, une maladie infectieuse et parfois mortelle qui touche les animaux à onglons, dont les bovins et les porcs, a-t-on appris lors d'une conférence tenue à Hanoï lundi 18 décembre.
>>Priorité à la lutte contre l'épidémie de grippe aviaire
>>Dynamiser les exportations nationales de viande porcine
>>Les épidémies sont bien maîtrisées dans la quasi-totalité du pays

Le Vietnam va produire des vaccins contre la fièvre aphteuse l'année.
Photo : Pham Cuong/VNA/CVN

Une conférence a été organisée par le Département de la santé animale du ministère de l'Agriculture et du Développement rural pour examiner ses résultats de travail en 2017 et définir les tâches pour 2018.

"Après plusieurs étapes d'études basées sur les recommandations scientifiques et techniques de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l'Office régional de santé animale n°6 a sélectionné une souche du virus de la fièvre aphteuse type O de lignage ME-SA/PanAsia pour développer les vaccins", a annoncé Bach Duc Luu, un représentant de cet office.

"Le bureau a transféré le virus à trois fabricants de vaccins nationaux pour une production en série. Le premier lot de vaccins contre la fièvre aphteuse fabriqués au Vietnam devrait être produit au deuxième trimestre 2018", a-t-il précisé. Et d'ajouter qu'"il s'agit du premier effort conjoint du secteur de la santé animale et des entreprises pour produire des vaccins à usage domestique, réduisant ainsi la dépendance du pays vis-à-vis des vaccins importés".

Chaque année, le Vietnam doit en effet consacrer entre 20 et 30 millions de dollars pour importer autant de doses de vaccins contre la fièvre aphteuse, qui a causé de graves dommages à l'élevage local. 
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.