05/09/2020 01:44
Le rythme de croissance économique du Vietnam au cours des trois dernières décennies a été fortement dépendant des exportations et des investissements directs étrangers, avec les entreprises à capitaux étrangers représentant 67,8% des exportations totales du pays en 2019.
>>Des experts égyptiens saluent la politique de développement du Vietnam
>>Attraction des IDE : le Vietnam reste un "aimant"
>>Les IDE contribuent au développement économique du Vietnam

Le Vietnam est devenu une destination de choix pour de nombreux investisseurs étrangers.
Photo : Hoàng Hùng/VNA/CVN

L’information a été donnée par l’Institut d'études de l'Asie du Sud-Est (ISEAS) dans un article sur le développement économique du Vietnam au cours des 30 années dernières publié mercredi 2 septembre.

Les performances impressionnantes du Vietnam en matière de commerce extérieur et d’IDE au cours des 30 dernières années ont fait du pays l’une des économies les plus ouvertes du monde. 

En Asie, le Vietnam était classé derrière Hong Kong (Chine) et Singapour. De même, les investissements directs étrangers (IDE) jouent également un rôle important dans le développement économique du Vietnam. En 2019, l'afflux annuel d'IDE du Vietnam a représenté 6,3% de son PIB, soit le quatrième plus élevé d'Asie du Sud-Est, après Singapour (28,3%), le Cambodge (13,7%) et le Laos (7,4%).

En général, le Vietnam bénéficie du commerce extérieur et des IDE. Néanmoins, la dépendance excessive du Vietnam à l’égard des exportations et de l’IDE a été considérée comme un défi pour le pays. En 2019, alors que les entreprises à capitaux étrangers ne représentaient que 20,3% du PIB du Vietnam, elles ont contribué à hauteur de 67,8% aux exportations vietnamiennes.

La dépendance du Vietnam à l’égard des exportations et de l’IDE rend sa performance économique très vulnérable aux chocs extérieurs.

Renforcer les exportations

Le gouvernement vietnamien semble également être bien conscient du problème et certaines mesures correctives ont été adoptées. Une solution clé consiste à renforcer les capacités de production et d'exportation des entreprises nationales afin que ils peuvent jouer un rôle plus important dans l'économie.

La politique d’IDE du Vietnam a longtemps été critiquée pour favoriser les investisseurs étrangers. Mais récemment, le gouvernement a mis l'accent sur quatre principes clés : "bình đẳng" (égalité), "được bảo vệ" (être protégé), "khích lệ" (encouragé) et "trao cơ hội" (se voir offrir des opportunités).

Une autre mesure consiste à encourager les entreprises privées à développer leurs activités, en particulier dans le secteur manufacturier et celui de hautes technologies, afin de renforcer la base industrielle nationale du Vietnam.

Enfin, les entreprises vietnamiennes sont également encouragées et aidées à travailler avec des entreprises étrangères pour participer à la chaîne de valeur mondiale. Il s'agit d'une mesure importante car elle permet aux entreprises vietnamiennes de se développer et de jouer un rôle plus important dans l'économie à long terme.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.