11/11/2017 16:47
Avez-vous déjà entendu parler du Vietnam ? Ce pays reconnu pour sa gastronomie, son tourisme, ses ressources naturelles, sa dynamique économique, sa vie culturelle... Et bien, c’est mon pays natal !
>>Vive le Food Tour à Hai Phong !
>>Mon Vietnam d’aujourd’hui
>>Je désire réécouter une berceuse
>>Cafés Công, un voyage au temps de l’économie subventionnée

Hô Thi Xuân Ngân
23 ans
Province de Cân Tho.
Le Vietnam se situe en Asie du Sud-Est et s’ouvre au monde en collaborant et participant à plusieurs organisations internationales telles que l’ONU, l’ASEAN, l’APEC et l’OMC.

Les bureaux régionaux de l’OIF, du CREFAP et de l’AUF se trouvent au Vietnam, qui est aussi membre de la Francophonie institutionnelle depuis 1970. C’est pourquoi le Vietnam est un état pilier de la Francophonie en Asie.

Bien que le nombre de personnes qui parlent le français constitue seulement une minorité de la population comparé au nombre de locuteurs anglais, l’espace francophone au Vietnam a été édifié par la communauté francophone et francophile grâce au dynamisme du gouvernement vietnamien, des organisations et des associations francophones et cet espace se maintient avec passion.

Des apprenants dynamiques

Nous avons la chance d’avoir un programme de classes bilingues mis en place en 1994, permettant de nous initier à la langue de Molière et de nous familiariser avec la culture française dès l’âge de six ans. Il est à noter que ce programme est ouvert à tous et est dispensé dans les meilleurs établissements publics.

Les étudiants de l’Université de Cân Tho participent à l’Université d’été à Bangkok en 2016.

Et puis, grâce à l’offre de différentes formations francophones depuis l’école primaire jusqu’à l’enseignement supérieur, il nous est facile de maîtriser la langue française qui se dit difficile, ainsi que d’accéder à des études francophones dans des domaines importants, à savoir le commerce, le droit, l’informatique et la communication au Vietnam, ainsi qu’à l’étranger.

Nombreux sont les jeunes Vietnamiens ayant obtenu des bourses et des soutiens du gouvernement, vietnamien comme français, ainsi que d’organisations et d’associations francophones pour suivre leurs études en France ou bien dans les autres pays membres de la Francophonie.

Les deux correspondantes thaïlandaises, en ao dài, se présentent à l’Université de Cân Tho, Vietnam.

Diversité des activités et des échanges

Comme le français ne se parle pas dans la vie quotidienne, nous essayons toujours d’organiser au maximum des activités extrascolaires afin d’attirer et de promouvoir le perfectionnement du français chez les apprenants. Fait remarquable : presque toutes les écoles possèdent un club de français.

Les jeunes Vietnamiens posent avec les amis francophones au concours «Dynamique» à Dà Nang en 2014.

En outre, les programmes d’échange d’enseignants et d’étudiants entre les établissements du Vietnam et les établissements des pays francophones sont positivement renforcés et continuent de s’épanouir. Cela crée non seulement des occasions d’échange mais aussi des relations accrues entre le Vietnam et les autres pays francophones.

Depuis bien longtemps, le Vietnam est un membre actif de la Francophonie et montre aujourd’hui par toutes ces manifestations qu’il demeure encore bien ancré dans ses positions francophones tout en partageant une communauté de valeurs très forte. La Francophonie au Vietnam a de beaux jours devant elle !
 
Texte et photos : Hô Thi Xuân Ngân/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.