29/12/2015 19:07
Le quotidien thaïlandais Bangkok Post a publié le 28 décembre un article sur la situation du développement économique au Vietnam, qu'il considère comme un environnement d'affaires prometteur en Asie du Sud-Est pour les investisseurs étrangers.
>>L’immobilier attire 2,32 milliards de dollars d'IDE en 2015
>>Textile-habillement : le Vietnam parmi les cinq premiers exportateurs mondiaux

Selon les données statistiques, ces cinq dernières années, les exportations vietnamiennes ont doublé.
Photo : Hoàng Hai/VNA/CVN

Avec une croissance de 6,68% en 2015, ce pays de 92 millions de personnes est devenu un aimant pour les investisseurs étrangers lors ces dernières années.

Selon cet article, les relations de coopération économique entre le Vietnam et la Thaïlande sont de grands profits pour les deux pays et assureront une transition en douceur vers la Communauté économique de l'ASEAN (AEC).

Cet article a estimé que le Vietnam est considéré comme la prochaine destination incontournable de l'investissement dans le monde. L'augmentation des coûts de main-d’œuvre et une réglementation complexe en Chine ont poussé les investisseurs à revoir leurs stratégies commerciales.

Avec une main-d’œuvre jeune et dynamique représentant 70% de sa population, le Vietnam a émergé comme le chef de file d'un secteur manufacturier de faible coût dans toute la région.

La Thaïlande, en qualité de deuxième plus grande économie d'Asie du Sud-Est, peut partager avec le Vietnam des technologies avancées et des savoir-faire dans les affaires, selon Sanan Angubolkul, président de l’Association des entreprises Thaïlande-Vietnam, lors du colloque « Bangkok-Ho Chi Minh-Ville : axe de la route de la soie de l’ASEAN ».

Il a engagé les investisseurs thaïlandais à ne pas hésiter à commencer à développer leurs activités au Vietnam, car le gouvernement vietnamien s’efforce d’améliorer ses infrastructures et le couloir économique dans lequel il se trouve.

Transformation de produits aquatiques pour l'exportation.
Photo : Huy Hai/VNA/CVN

La Thaïlande et le Vietnam peuvent renforcer la coopération dans la sub-région du Mékong (GMS), une zone économique comprenant le sud de la Chine, la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge, le Laos et le Myanmar, a-t-il ajouté.

Cet article rapporte également les estimations de Vikrom Kromadit, fondateur et directeur exécutif de la compagnie de développement d'infrastructures industrielles Amata, selon lesquelles, le PIB du Vietnam a crû à un taux impressionnant ces dernières années grâce à sa stabilité politique et à sa main-d'œuvre diligente.

Selon les données statistiques, ces cinq dernières années, les exportations vietnamiennes ont doublé. Les États-Unis sont le plus grand débouché du Vietnam, suivi par le Japon et la Chine. Il entretient également des relations soutenues avec d’autres marchés importants comme la République de Corée, la Malaisie et l’Allemagne.

Parmi dix pays membres de l’ASEAN, le Vietnam est le 4e grand partenaire en commercee de la Thaïlande et son 10e dans le monde. Les échanges commerciaux Vietnam-Thaïlande se sont établis à 12 milliards de dollars en 2014 pour une croissance annuelle de 13%, et devraient s’élever à 20 milliards d'ici à 2020.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.