19/11/2020 22:37
Le nombre de plus de 80 documents approuvés lors du 37e Sommet de l'ASEAN et les réunions connexes est une preuve montrant que le Vietnam a transformé la crise en une opportunité de succès, a déclaré Lim Sungnam, ambassadeur de la République de Corée auprès de l’ASEAN.
>>AMM- 53 : la République de Corée apprécie la direction du Vietnam
>>Octroi de 90 bourses sud-coréennes à la formation des talents de l'ASEAN
>>La R. de Corée apprécie la solidarité au Sommet spécial de l'ASEAN+3 sur la réponse au COVID-19

Lim Sungnam, ambassadeur de la République de Corée auprès de l’ASEAN.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information à Jakarta, en Indonésie, l'ambassadeur de la République de Corée auprès de l’ASEAN, Lim Sungnam a souligné que le Vietnam avait bien assumé ses travaux et que le 37e Sommet et les conférences de l’ASEAN avaient réussi sur trois aspects.

Tout d'abord, l'ASEAN, les pays du dialogue et la communauté régionale ont affirmé l’engagement de coopérer contre l'épidémie de COVID-19. Deuxièmement, l'ASEAN a dressé un plan détaillé pour la reprise économique post-coronavirus, baptisé le Cadre de rétablissement intégral de l'ASEAN (ACRF), qui est fortement soutenu par la communauté régionale. Enfin, la signature de l’Accord de partenariat régional économique global (RCEP). Le RCEP sera un cadre très important pour la poursuite de l'expansion du commerce et des investissements dans la région et dans le monde.

L'ambassadeur sud-coréen a également déclaré que la mission du Vietnam auprès de l'ASEAN et l'ambassadeur Trân Duc Binh méritaient d'être félicités pour leur leadership très cohésif et réactif. En particulier, la délégation vietnamienne a démontré son leadership patient et persévérant dans l’accélération des négociations très difficiles, contribuant à l'adoption de cinq déclarations du Sommet de l'Asie de l'Est (EAS) - quelque chose jamais vue dans l'histoire de ce forum.

Récemment, la République de Corée a lancé un projet d’un montant de cinq millions de dollars pour améliorer la capacité de détection de cas de COVID-19 des États membres de l'ASEAN. Dans le même temps, elle a contribué un million de dollars au Fonds de réponse au COVID-19 de l'ASEAN, devenant le premier pays de dialogue à contribuer à ce fonds. En outre, la République de Corée a également contribué au système de stockage de matériel médical de l'ASEAN et continuera d'y contribuer à l'avenir.

La République de Corée a également lancé quelques initiatives en matière des ressources humaines, bénéficiant des sources financières du Fonds de coopération ASEAN - République de Corée, dont un programme de bourses de doctorat en faveur des étudiants de l'ASEAN et ceux de formation technique à plus grande échelle.

Quant à l'orientation de la coopération bilatérale dans l’avenir, l'ambassadeur Lim Sungnam a déclaré que la République de Corée se concentrerait sur la mise en œuvre de la "Nouvelle politique du Sud". Grâce à cette politique, la République de Corée continuera de renforcer sa coopération avec l'ASEAN dans sept domaines clés, notamment la santé, le développement des ressources humaines, le commerce et l'industrie, les échanges culturels, la sécurité non traditionnelle, l’infrastructure et la révolution industrielle 4.0, a précisé le diplomate sud-coréen.

L'un des principaux objectifs de la "Nouvelle politique du Sud " de Séoul est de créer une base pour le commerce et l’investissement durables et mutuellement avantageux. Celle-ci est plus cohérente avec le cadre ACRF. L’ambassadeur sud-coréen est fermement convaincu qu’à travers ces deux cadres, le la République de Corée et l'ASEAN continueraient de travailler en étroite collaboration, contribuant à l’édification d’une communauté prospère centrée sur les personnes.

Parlant du RCEP, M. Lim a souligné que dans le contexte de l'unilatéralisme et du protectionnisme, le RCEP serait inscrit dans l'histoire des relations internationales comme une prévision du rétablissement du système commercial multilatéral. Pendant l'ère de COVID-19 et dans les années post-pandémiques, le RCEP fournira une base pour aider la région et la communauté mondiale à se rétablir des récessions économiques, a-t-il ajouté.

L'ASEAN est actuellement le deuxième partenaire commercial de la République de Corée et la République de Corée est le cinquième partenaire commercial de l'ASEAN. En particulier, l'ASEAN est la deuxième destination des investissements directs étrangers sud-coréens. Toutes ces relations commerciales et d'investissement seront encore renforcées grâce au RCEP, a affirmé l’ambassadeur sud-coréen.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Dà Nang, Quang Nam et Thua Thiên-Huê s'associent pour le touristique Le Service du tourisme de la ville de Dà Nang a collaboré avec les Départements du tourisme, les Associations du tourisme et les entreprises des provinces de Quang Nam et de Thua Thiên-Huê pour lancer mercredi 25 novembre le programme de relance touristique "Trois localités - Une destination avec de nombreuses expériences".