06/03/2021 19:45
Selon l'Association des vivres du Vietnam (VFA), de grands espoirs reposent sur les exportations de riz du Vietnam en 2021 alors que les principaux marchés importateurs continuent de signer des contrats pour acheter du riz vietnamien.
>>Exportations nationales de riz en hausse de plus de 10% en 2020
>>Les prix à l'exportation du riz vietnamien en hausse au cours des neuf derniers mois

Chargement de riz destiné à l'exportation au port de Sài Gòn, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Les entreprises vietnamiennes ont exporté en janvier 347.774 tonnes de riz de toutes catégories pour 191,88 millions d'USD, selon les statistiques du Département général des douanes.

Les expéditions représentent une baisse de 36,4% en volume et de 34,2% en valeur par rapport à décembre 2020, et de 15,4% en volume et de 2,4% en valeur comparativement à la même période de l’an dernier.

Compte tenu des vacances du Nouvel An lunaire du Buffle et des commandes au ralenti, les entreprises ont encore prévu une contraction des exportations en février.

Cependant, elles fondent leur espoir sur un rebond des ventes, soutenues les prévisions de demande mondiale de riz supérieure à l’offre pour 2021, la production nationale stable, la qualité améliorée de riz.

Depuis la mi-2020, le prix moyen à l’exportation du riz au Vietnam est maintenu à un niveau élevé. En janvier 2021, il était en moyenne de 550 USD la tonne, en hausse de 3,4% par rapport à décembre 2020 et de plus de 15% par rapport à la même période de l’année dernière.

L’Association des vivres du Vietnam (VFA) a tablé sur une belle performance à l’export, voyant des signes tangibles d’accélération dans la signature de nouveaux contrats d’achat de riz vietnamien par les clients principaux comme les Philippines, les pays d’Asie du Sud-Est et l’Afrique.

Le vice-président et secrétaire général de la VFA, Nguyên Trung Kiên, a déclaré qu’en plus des évolutions positives du marché, le riz vietnamien pouvait également profiter des opportunités d’exportation vers de nombreux marchés qui ont signé un accord de libre-échange (ALE) avec le Vietnam.

Dans le cadre de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union économique eurasiatique (UEEA), les États membres de l’UEEA se sont engagés à accorder au Vietnam cette année un contingent tarifaire de 10.000 tonnes.

En vertu de l’Accord de libre-échange Union européenne - Vietnam (EVFTA), l’UE est tenue d’ouvrir des contingents tarifaires pour l’importation de 80.000 tonnes de riz originaire du Vietnam.

En outre, l’accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA), entré en vigueur début 2021, permet de ramener le taux d’imposition sur le riz vietnamien à 0%.

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce et le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, en 2020, le Vietnam a exporté environ 6,15 millions de tonnes de riz pour 3,07 milliards de dollars, soit une baisse de 3,5% en volume, mais une hause de 9,3% en valeur par rapport à 2019.
 
VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.