21/04/2020 22:49
La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a répondu le 21 avril à des questions de la presse sur la situation compliquée dans des zones maritimes de certains pays de l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN).
>>Le Vietnam rend aux Philippines un marin retrouvé à la dérive en mer
>>Mer Orientale : des experts russes saluent les actions du Vietnam

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.
Photo : VNA/CVN

“En tant que pays côtier de la Mer Orientale et membre de l’ASEAN, le Vietnam s’intéresse à la situation et la suit de près”, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Elle a ajouté que le Vietnam souhaitait sincèrement que les droits et intérêts légitimes des pays selon la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 soient respectés.

Selon la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, les parties concernées doivent avoir la responsabilité de respecter le droit international, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, faire preuve de l’engagement pour développer l’amitié entre nations et la paix, la stabilité, la coopération en Mer Orientale, dans la région comme dans le monde.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.